Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 19:22

Gabriel MICHEL divisera ses terres et châteaux entre ses deux filles, déjà mariées : Henriette au marquis Jacques Auger de MARBEUF, Gabrielle au chevalier François Gaston de LEVIS. C'est en 1777 que toutes les propriétés seront enfin réunies. Le but de cette étude est donc la recherche, dans notre région, de cette totalité territoriale avant la Révolution...
 

 

Carte Delagrive BNF
 
Voici le Relais de MONTAPEINE petit port sur la Marne au XVIIIe pour le transport fluvial.
Le site a été bouleversé au début du siècle dernier par une carrière de sable. C'est aujourd'hui un centre de vacances, avec un petit lac, pour les enfants de Seine St Denis. Reste le nom évocateur, effectivement l'endroit  " monte à peine "...

Extait de l'acte notarié d'achat par Gabriel MICHEL en 1763 au duc de La Vallière:
 

 
..." droit de pêche le long du (rû Grou..) et dans la rivière de Marne dans l'étendue de la dites terre la Seigneurie avec droit de port et d'arrivages sur la rivière de Marne qui les perçoit et peut percevoir au lieu dit le port de la loge autrement dit MONTAPEINE dixmes inféodées, vasseaux, arrière vasseaux et autres droits et devoirs seigneuriaux appartenances et dépendances de la terre et seigneurie de Champs et fiefs du Gast et de Montlevault."


L'étiage en Marne est important, environ 3 mètres entre les différents niveaux d'eau. Un embarcadère suppose une plateforme flottante. Exemple d'accostage pour le petit port de Montapeine sur le Bras St Gervais, rive gauche de Champs au début du XXe siècle.
 
 


Commentaire :
Une autre info mais non vérifiée. D'après Jacques Guillard l'appellation "Port de la Loge" remonterait aux Romains, la Marne étant une voie de communication importante dès ce temps-là. Il a remarqué dans ses recherches que cette appellation se retrouvait dans plusieurs lieux en province. Il y aurait eu des taxes de passage pour les bateaux à payer au port de la loge. Nous n'avons pas de trace écrite mais c'est quasiment sûr. D'autre part, au Moyen-Âge, pendant que le seigneur de Gournay était à la guerre ou en croisade, le port de la loge (source de revenus par les taxes) était confié à un Vicomte qui en prenait soin pendant l'absence de son suzerain. Il y a des doc. qui portent la trace de la vicomté du port de la loge à Montapeine. Incroyable, non ! Au XVIIIe siècle les lieux portent encore les noms du passé, et ça c'est magnifique.
Vous voyez qu'un lieu assez modeste en apparence peut cacher une longue et riche histoire et enrichir notre imaginaire.


Maryse Rivière
Le Roman de Gournay







 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche