Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 14:39
Photo aérienne de 1929 Vues de Chelles sud-ouest, Gagny sud-est, Neuilly sur Marne est et Gournay...
Photo aérienne de 1929 Vues de Chelles sud-ouest, Gagny sud-est, Neuilly sur Marne est et Gournay...

Confrontation entre la vue de 1929 et celle de Google d'aujourd'hui: des chiffres ont été rajoutés pour mieux situer les descriptions...

 

1, La grande prairie de Chelles porte encore bien son nom...  que des terres cultivées. L'ouverture de l'avenue du Général de Gaulle vers l'est, coupera en deux cette surface qui sera entièrement bâtie...

 

2,  La pointe de Chelles et l'extrême est de Gagny encadrant la rivière des Dames à ciel ouvert, un bel espace vert qui aurait pu le rester...

 

3,  La Haute île de Neuilly qui a reçu un classement en vert après la bataille des années 90 (où ce site devait devenir une gigantesque carrière de sable...) Par contre le triangle de Gagny n'a pas été préservé, il y avait déjà longtemps qu'il avait été annexé à l'immobilier...

 

4, Ces terrains de Gournay- Noisy sont aussi quasiment remplis d'habitations aujourd'hui. Une grande bande de terre remontant vers Champs sur Marne devait servir pour tracer une autoroute, le projet est dans les cartons depuis les années 90...

 

5, Dernier en date  à avoir été construit, ce parc aurait pu être conservé, car la ville de Gournay manque d'espace vert central. Il est vrai que la ville possède un linéaire vert de berges de la Marne qui compense en partie la densification immobilière de son territoire.

VOIR cette PHOTO en bonne résolution à imprimer:

 

Merci à Gérard Constantin qui nous a fait parvenir cette photo instructive sur 90 ans de densification du tissu urbain:

 

C'est un ami gournaysien de mes parents, habitants à Gagny près de cette pointe, qui leur avait donné cette photo. Il y a juste une annotation au dos mentionnant "photo aérienne de 1929".

Cordialement et compliments à votre blog et vos informations sur cette Marne et son superbe environnement !

Gérard Constantin

 

 <gerardconstantin@yahoo.fr>

 

VOIR la pointe de Gournay et son Tramway:

 

 

 

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 15:19
l'Agriculture à Chelles en 1950 et la suite des aménagements

Photo aérienne de 1950: On y distingue le début de la carrière de sable Morillon-Corvol à Vaires.

Cette extraction du sable d'une ancienne boucle de la Marne s'arrêtera au milieu des années 80 et deviendra le lac de Chelles-Vaires, Bassin de Champfleuri, aujourd'hui  dénommé Base de Loisirs de Vaires...

En dessous on voit l'espace de terrain nu qui deviendra le Parc du Moulin fin des années 80 également... (Racheté à Epamarne).

Les terrains maraîchers de la Grande Prairie feront l'objet de la construction d'un important ensemble immobilier. Les tours très hautes, devenues insalubres, on été démolies au tournant du siècle...

l'Agriculture à Chelles en 1950 et la suite des aménagements

Le Labour, Rue du Moulin, carte postale probablement des années trente.

La ligne d'arbres à droite est le bord du canal, tandis que le fond de cette prairie est la rivière de Chelles qui n'était pas encore busée à cette époque... Il s'agit probablement de meules de foin, peut-être du blé ou une céréale similaire...

( Voir Le Moulin de Chelles fin XIXe)

l'Agriculture à Chelles en 1950 et la suite des aménagements

Sur cette autre photo aérienne de Chelles Sud, j'ai rehaussé la Rivière de Chelles en vert, cette rivière coupe en deux les terrains qui seront classés en Zone Industrielle. La partie de terre agricole sur sa gauche est donc l'espace de l'actuel magasin Auchan, quand la partie de terre agricole sur sa droite est devenue la Zone Industrielle de la Trentaine, avec aujourd'hui: le fabricant d'ambulances "Les Dauphins"...

l'Agriculture à Chelles en 1950 et la suite des aménagements

La plus importante ferme de Chelles se situait rue Nast, au tournant, face au garage Volkswagen...

Elle a perduré très longtemps avec toujours la vente de produits de la ferme: volailles, oeufs, lait et même balles de paille dans les années 80... 

 

 

Photos aériennes de Chelles des années cinquante: Claude Galley.

 

Descriptions historiques : Lucien Follet

 

 

 

 

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 16:10
Loi Malraux de 1962 aux oubliettes pour Chelles...

Voici la vue sur l'église de Chelles avant que le maire de l'époque n'autorise le promoteur immobilier à construire son bâtiment sur l'ancien cimetière mérovingien...

C'est ce qui nous fait dire que la Loi Malraux sur les entités bâties et paysagères de 1962 n'a eu aucun impact sur le conseil municipal chellois de l'époque ? Aux oubliettes la Loi pour pouvoir, à l'aise, détruire et rebâtir.

Loi Malraux de 1962 aux oubliettes pour Chelles...

Donc aujourd'hui impossible d'avoir une vue depuis la route du bel édifice ancien de l'église de Chelles... Un bloc de béton blanc bouche la visibilité.

Loi Malraux de 1962 aux oubliettes pour Chelles...

Bien sur à l'époque c'est tout un quartier qui disparaissait, ici sur ce cadastre on voit (en jaune rajouté) que l'espace autour de l'église était dénommé Cimetière. Claude Galley ( Société Archéologique et Historique de Chelles) à qui je dois ces images anciennes, précise que les rues ont été transformées pour permettre le percement de l'actuelle nationale qui monte vers Claye-Souilly.

 

 

 

"Supposons donc que si le Ministre André Malraux avait visité Chelles à l'époque de la promulgation de sa Loi, la rénovation du vieux bourg, commencé en 1964 (réf: Chelles Histoire C. Gamblin SAHC) n'aurait pas eu le même impact négatif sur les paysages... "

 

 

 A VOIR : le Lavoir de Chelles

 

 

Lucien Follet

 

 

 

 

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 18:03
Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS
Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

La flèche rouge indique la prise de vue de l'entrée du Village en 1850, route de Lagny sur le cadastre napoléonien:

(AD77   4P37/1331)

Cette image de Chelles, du graveur TIMMS, signée en bas à droite, provient des Archives Départementales de Seine et Marne:

Estampes:
Village de Chelles
AD77 SFI 1252

Mais le problème est que cette signature est tronquée car il manque le S.


Ceux qui ne connaissent que cette image pensent alors que le graveur se nomme TIMM.

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

Cela provient probablement d'une trop importante reproduction de l'image...

J'ai donc demandé à Claude Galley, de la Société Historique de Chelles, s'il connaissait cette image du vieux Chelles.

Je recevais avec sa réponse la même image colorisée:

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

Ici on distingue mieux la signature TIMM avec un petit c en plus vers le haut qui n'est autre en fait que le S dont la moitié inférieure est manquante.

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

Après quelques recherches fructueuses sur Internet, j'obtiens deux graveurs du XIXe ayant le même nom, peut-être des frères puisqu'ils sont tous deux anglais:

James TIMMS et John TIMMS.

 

Puis arrive enfin une autre preuve gravée de TIMMS:

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

Une belle image dans le style de la gravure de Chelles:

(en vente sur priceminister)

 

la signature est parfaite:

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

Voilà un mystère résolu. Et un artiste retrouvé, de qualité, ayant croqué notre village au XIXe...

Le village de Chelles gravure du XIXe de TIMMS

C'est méconnaissable, mais Claude Galley est d'accord pour penser qu'il s'agit bien là "du point de vue de la gravure ancienne" c'est à dire une vue depuis l'Est, avec la grande route pour arriver à l'entrée du village de Chelles...

 

Lucien Follet

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 09:05
Restaurant MOTTHEAU au bord de Marne à Chelles

Le Restaurant Mottheau, le plus majestueux établissement de Chelles, n'était autre que l'actuelle bâtisse du Quai des Mariniers au coin de la rue des Canotiers. La confusion vient des propriétaires successifs.

Sa dernière appellation étant le Restaurant de l'Abbaye dont la devanture est toujours en place...

Restaurant MOTTHEAU au bord de Marne à Chelles

Ce Restaurant avait une façade caractéristique avec des petites pierres volcaniques rouges collées. On les distingue déjà sur la photo de l'époque Mottheau.

Restaurant MOTTHEAU au bord de Marne à Chelles

Technique de collage de petites pierres, parement très solide, photo d'aujourd'hui plus de cent ans après ...

 

VOIR : Mottheau Desprez

 

VOIR : la carte ancienne des bords de Marne et l'emplacement des Restaurants Guinguettes de Chelles...

 

 

 

lemarneux

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 18:32
La Justice à Chelles en 1740

Sur cette carte les détails passent presque inaperçus !

Mais si l'on regarde de plus près sur la grande route de Chelles à Brou:

La Justice à Chelles en 1740

Cette carte de Delagrive, de 1740, est d'une extrême précision. Nous observons l'église St André, qui existe toujours au même endroit, puis en allant vers Brou une chapelle et enfin un curieux dessin : JUSTICE ?  (Cet endroit se situe environ à la hauteur de l'actuel centre commercial Terre Ciel )

Voici de quoi il s'agit:

La Justice à Chelles en 1740
La Justice à Chelles en 1740

D'un gibet à trois piliers...

 

La Justice à Chelles en 1740

Donc les Abbesses de Chelles en 1740 avaient droit à trois piliers pour les condamnations à la pendaison...

Ce gibet devait être très dissuasif pour les voyous arrivant de l'Est de la France car cette route était la seule à l'époque pour aller à Paris...

La Justice à Chelles en 1740
La Justice à Chelles en 1740

4P37/1335 Archives départementales de Seine et Marne

Carte de Chelles de 1824 à 1850  Cadastre napoléonien

Le quartier se nomme encore : 

" La Chapelle de Souffrance... "

 

(le bâtiment de la chapelle n'est plus indiqué au coin de l'intersection des routes)

 

La Justice à Chelles en 1740

http://roch-jaja.nursit.com/spip.php?rubrique731

Voici certainement l'ultime "preuve présence"

de la Chapelle de Souffrance de Chelles.

Cette Chapelle et le Gibet ont certainement dû être les premiers éléments détruits à la Révolution, symboles du pouvoir absolu des Abbesses de Chelles depuis Clovis...

Il est à craindre que cette Chapelle était celle où passaient les condamnés, pour se recueillir une dernière fois, avant d'être pendus aux piliers de Justice. Et probablement enterrés dans cet ancien cimetière dont la présence remonte aux gaulois:

 

Parution SAHC:

"Sur le site de la nécropole laténienne :

Un cimetière gaulois dans la carrière Barbe près de la Chapelle de Souffrance: Chambroux. Louvier 1902."

 

 

 

Sources des images et de la définition des piliers de justice:
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gibet_de_Montfaucon
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fourches_patibulaires
 
Le nombre des piliers de justice des fourches patibulaires variait suivant la qualité des seigneurs qui les construisaient : seul le roi pouvait en avoir autant qu’il voulait, les ducs en avaient huit, les comtes six, les barons quatre, les châtelains trois et les simples gentilshommes hauts justiciers deux. Tout haut justicier devait posséder des fourches patibulaires qui manifestaient son pouvoir de justice.

 

La Justice à Chelles en 1740

Emplacement actuel de la Chapelle de Souffrance

La Justice à Chelles en 1740

Emplacement de la Chapelle de Souffrance : maisons sur les fondations de la bâtisse...

La rue porte toujours le nom...

La Justice à Chelles en 1740

C'est la première fois que l'on peut voir cette carte de Delagrive de 1740 avec sa dédicace et d'une manipulation possible aussi précise...

 

http://ids.lib.harvard.edu/ids/view/7724973?buttons=y

 

 

Voici le courrier que j'ai reçu qui m'a permis cette recherche sur la Justice à Chelles en 1740...  Lucien Follet

 

"Je vous transmets ce message d'une liste à laquelle je suis abonné. Celui-ci parle de cartes anciennes en ligne.
Vous y trouverez des merveilles comme celle-ci provenant de l'université de Harvard.
http://ids.lib.harvard.edu/ids/view/7724973?buttons=y
cordialement
Vincent Dalmeyda
  "

 

 

 

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 11:01
Gournay : la place de l'Eglise en venant de Noisy 1770-2016

Ce dessin de Jean-Baptiste-Nicolas Pillement est daté de 1770. Il se trouve à la Bibliothèque Nationale de France.

( Source gallica.bnf.fr )

indications: Seine et Oise, Vue de Gournay prise de la voie qui conduit à la rivière en venant de Noisy.

Gournay : la place de l'Eglise en venant de Noisy 1770-2016

L'endroit aujourd'hui: l'Eglise ressemble encore, son implantation dans le paysage est identique.

La circulation de passage entre les rives sud et nord de la rivière Marne a considérablement marqué ce village de Seine St Denis, sans parvenir à le dénaturer, Gournay reste un paisible village excentré du nouveau Grand-Paris...

 

(Photo Google maps)

lemarneux

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 17:06
Chelles : entrée de ville Sud 1900 - 2015

Entrée Sud de la ville de Chelles après le pont de Gournay. Le pont sur le canal au fond de l'image ressemblait alors aux deux autres ponts actuellement encore en service, celui de la Goujonnette et celui de la Belle-île...

Chelles : entrée de ville Sud 1900 - 2015

Le même endroit aujourd'hui, avec la montée sur le pont du canal refait en béton.

La grande maison, déjà présente sur la photo 1900, penche dangereusement vers le bas du terrain à gauche: ce n'est pas une illusion... ( La photo est de Google maps.)

Chelles : entrée de ville Sud 1900 - 2015

Le panneau d'entrée de ville indique :

vitesse autorisée 12 kilomètres à l'heure!

Aujourd'hui nous sommes passés à 50 Kms heure

pour la circulation !

Le futur sera au ralentissement des vitesses des véhicules en ville...

lemarneux

 

 

 

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 11:02
Chelles bord de Marne 1955

Photo de la crue de 1955 au Quai Prévost.

J'habitais alors cette haute maison de meulière, où je suis né, tout à côté du canal et juste au fond de l'allée des Eglantines.

Couverte de glycines, ne restait alors qu'une belle porte de fonte forgée dans la façon rocaille en vogue au tout début du XXe siècle, qui faisait semblant de fermer l'allée sur le quai Auguste Prévost.
 

Chelles bord de Marne 1955

Légèrement en aval de la baignade et des arches du moulin, à l'abandon, le bateau qui draguait le sable avant la guerre. Sur la droite on aperçoit l'île de Gournay.

 

Chelles bord de Marne 1955
Chelles bord de Marne 1955

La crue de la Marne en 1955, l'eau frôle le dessous de la passerelle du Moulin... Les photos ont été prises avec une petite boîte de bakélite : un déclencheur, et de quoi faire avancer la pellicule...

Voila, juste pour l'anecdote, le souvenir, et histoire d'un salut au Marneux.

Alain Créac'h

ac.creach@wanadoo.fr

Après avoir reçu ce courrier je découvre qu'Alain Créac'h, ancien Chellois, est un artiste vivant à Auxerre.

Sur son site Internet voici ci-dessous le choix d'un de ces beaux dessins...

 

Merci à Alain Créac'h d'avoir retrouvé pour nous ces photos de son enfance...

lemarneux

 

Voir la crue de 1872

Voir la crue de 1910

Voir le bateau drague

 

 

 

 

Chelles bord de Marne 1955
Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 15:54
Bornes historiques : traitements différents

La borne de l'Abbaye de Chelles n'est protégée que par quatre bâtons peints en vert. C'est la version AEV,  Agence des Espaces Verts. Cette protection minimale est sensée être efficace contre les dents de la débroussailleuse ?

Bornes historiques : traitements différents

Second exemple:

La Borne de triangulation ( Nord magnétique et Nord Géographique) du château de Champs est protégée par deux cubes de bois très solides. C'est la version protection du SAN Val-Maubuée :

Bornes historiques : traitements différents
Bornes historiques : traitements différents

Ces deux bornes au ras du sol ont été découvertes à cause des marques de dents des débroussailleuses.

La borne du château de Champs, actuellement dans le Parc de Noisiel, a subi plusieurs années de grattage des machines et l'image est sur le dessus. Mais elle est enfin très bien protégée...

Espérons que l'AEV va trouver une solution plus performante de protection pour la borne de Chelles...

 

La photo des bâtons verts de la borne de Chelles est de "Le Chellois"

 

lemarneux

Repost 0
Published by Le Marneux - dans Histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • Blog de l'association Riverains bords de Marne  CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche