Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 08:33
Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires


Vu son emplacement à Vaires, à l'extrémité du lac de Champfleuri, le chantier a un fort engagement environnemental ciblé suivant plusieurs axes. De ce fait la région y contribue partiellement dans le cadre de son enveloppe "emprunt vert".

Pour info, cette enveloppe est de 600 millions d'euros pour toute la région Île-de-France.
 

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Le chantier est réalisé par l’entreprise Demathieu et Bard, assistée d'un bureau d'étude environnemental pour la gestion des terres dites "impactées". Le mouvement des terres du chantier est excédentaire, la majeure partie des matériaux devant être évacuée. Il est à noter qu'aucun matériau pollué, par hydrocarbure ou autre n'a été mis en évidence lors des reconnaissances préalables et les suivis effectués régulièrement depuis le début du chantier.
 

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Les terres terrassées de l'ordre de 200 000 m3, hors terre végétale, sont évacuées ou stockées sur place pour réutilisation:

Catégorie 1, 5% de l'ordre de 13 000 m3: terres odorantes, noires dites impactées. Ces terres contiennent essentiellement d'anciens végétaux encore en phase de décomposition non avancé du fait de leur enfouissement non oxygéné. Elles se situent essentiellement sous les anciennes digues des bassins de décantation de la carrière.
Ces matériaux qui nécessitent une certaine évolution à l'air libre sont stockés sur place sur faible épaisseur, 0,80 m, avec aération par malaxage pendant la durée du chantier. Ils resteront par la suite sur place sous 0,30 m de terre végétale.

 

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Cat. 2, 13% environ 30 000 m3: terres grisâtres proche de 1, mais moins impactées, la matière organique y ayant déjà évoluée.
Comme 1, ces matériaux restent sur place. Ils serviront au remblaiement prévu autour des bâtiments en vue de leur intégration paysagère avec recouvrement de 0,30 m de terre végétale. Les bâtiments de deux étages, seront quasiment enterrés avec passage piétonnier sur le toit.

Cat. 3, 5% (13 000 m3): terres contenant des matériaux résidus des activités humaines, briques, plastiques, métal, béton, ...
Ces matériaux seront réutilisés sur place, après criblage et nettoyage, autour des bâtiments comme la catégorie 2 recouverts de 0,30 m de terre végétale.

Cat. 4, 77% aucun impact, réutilisable directement en l'état.
Ces matériaux, ne peuvent pas être gardés en vue d'une réutilisation sur place, En effet, étant donné la place disponible limitée, l’excédent de matériau et la nécessité de conserver sur place les trois autres catégories pour leur traitement, la catégorie 4 est évacuée.

 

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Ce choix est purement économique. En effet, il est plus simple et rentable d'évacuer les matériaux directement valorisables. Les autres, restent sur place et sont traités le temps des travaux pour leur utilisation, leur évacuation en l'état ayant un coût.


L'intégration environnementale des constructions privilégie quatre cibles:

1 Les bâtiments sont intégrés dans leur environnement, faible hauteur, quasiment enterrés, avec passage aménagé sur les toits.

2 Les surfaces imperméabilisées sont réduites au minimum, l'infiltration des eaux pluviales étant privilégiée. En cas d'orage, des noues sont aménagées pour le stockage, et faciliter l'infiltration des eaux.

3 Panneaux solaires couvrant 50% des besoins en énergie et géothermie superficielle (forage à - 60 m) couvrant l'ensemble des besoins d'eau chaude sanitaire.

4 Utilisation de matériaux à faible émission nocive pour l'environnement, sur place bien sûr, mais surtout lors de leur fabrication.

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Gestion écologique du chantier, mares et lac respectés reflet des demandes des associations. Relevé et bilan des consommations énergétiques du chantier. Tri des déchets et leur réduction minimale à la source, en privilégiant par exemple les fournitures sans emballage.
 

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Ici les deux mares à batraciens reconstituées et semble-t-il déjà utilisées par quelques grenouilles...

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

La rivière de compétition avec la construction du bâtiment qui l'enjambera...

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

La rivière et son exutoire dans le lac...

Visite du chantier de la base de loisirs de Vaires

Un petit trait d'humour pour terminer cette visite:

"Au cas ou les ouvriers du chantier seraient tentés de boire l'eau du lac..."

 

(Et pourtant cette eau est considérée par le SAGE de bonne à très bonne qualité...)

 

Reportage photos et texte pour le COPIL de la Base de Vaires:

Notre conseiller technique pour l'association :

Christian RENARD

 

 

VOIR démolition de la base de Vaires:

 

VOIR les mares anciennes de Vaires:

 

Voir : Obligation de l'Etude d'Impact

 

VOIR Qualité des Eaux du Lac:

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Marneux - dans L'ASSOCIATION
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • Blog de l'association Riverains bords de Marne  CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche