Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 19:33
 

Image 1-copie-1

Le seul trafic aérien de Roissy CDG émet autant de polluants que le périphérique parisien (source AirParif ) !

 

Image-2.png

 

Image 3

 

Vous trouverez toutes informations utiles en déchargeant le dossier spécial nuisances aériennes de cette association qui se bat pour la paix du ciel de l'Île-de-France...

 

 http://www.advocnar.fr/Menuhaut_Publications.html

 

 


 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:42

 

PA250011p.jpg

 

Le R.E.N.A.R.D. avait demandé en début d'année au Préfet de dresser procès-verbal des enseignes illégales situées dans la zone d'activités située dans l'angle de la Francilienne et de la R.N. 4., à Pontault-Combault.

La D.D.T. (ex D.D.E.A., ex D.D.E.) vient de dresser 19 (dix-neuf) P.V., sur une partie de cette zone et seulement pour les enseignes, comme, par exemple celle de la photo ci-dessus !

 

RENARDR-ModMelp-copie-1.jpg

A votre disposition pour tout complément d'information.
Philippe ROY

06 45 61 42 27


association-renard@orange.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 14:06

 

B-S-G1999-Er.jpg

 

Le Village de Bussy-Saint-Georges depuis la Vallée.

Samedi 2 octobre :

Balade au fil du ru de la Brosse.

Jumelles et chaussures de randonnées seront de sortie pour parcourir et découvrir jusqu'à l'étang de la Loy un peu de ce site naturel classé des rus de la Brosse et de la Gondoire.


Réservation préalable:
Rendez-vous à 10 h à la gare du R.E.R. A de Bussy-Saint-Georges,

retour prévu en fin d'après-midi.
(prévoir un repas tiré du sac pour le midi)


Renseignements au 01 60 28 03 04

ou par courriel : association-renard@orange.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 15:47

pollution-ep062-copie-1.jpg

Avec la Commission Locale de l'Eau, nous allons pouvoir nous exprimer pour faire cesser la pollution périodique de la rivière par les eaux de pluie... Ici sur cette photo à gauche le président de la pêche René Cartelier avec lequel nous avons, à l'époque, beaucoup bataillé contre les pollueurs...

Depuis, le Syndicat Intercommunal d'Assainissement prend très au sérieux nos réclamations sur le lessivage des chaussées chargées des suies du diesel et l'état désastreux de la Marne après un violent orage : destructeur de l'écosystème et de la biodiversité des zones humides...

 

pol-SIA063-copie-1.jpg

 

Pour le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux, SAGE Marne Confluence, notre association  a opté, hier soir 21 septembre, à la préfecture de Créteil, pour la commission: Millieu naturel, écosystèmes, valorisation du patrimoine écologique, biodiversité.

A savoir que le président de notre association (moi-même) peut-être remplacé par son représentant, ce qui permet d'envoyer à cette commission toute personne adhérente responsabilisée par le sujet et désireuse de participer...

(Seule association pour Seine et Marne Nord au SAGE Marne Confluence)

Pour Seine et Marne Sud c'est Philippe ROY de l'association RENARD qui participe à cette commission.

 

 Voir la carte du SAGE Marne Confluence

 

 Voir la pollution par les suies:

 

Lucien Follet : président de l'association riverains bords de Marne

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 12:45

DSC00744.JPG

 

Voici le bras des Ablettes à Chelles 77500,  le lundi 16 août 2010. La pluie a lessivé toutes les chaussées et les stationnements des engins à moteurs thermiques du bassin versant de la communauté de communes Marne et Chantereine. Les SUIES à gauche de l'image sont noires et sortent de l'exutoire "le ru de Chantereine"... Elles parviennent difficilement à se mélanger dans le bras vert clair limoneux qui arrive depuis le lit principal de la rivière Marne. Pauvre Réserve Naturelle Régionale, constamment noyée sous cette pollution.

Origine: les moteurs thermiques diesel... ( 70% du parc automobile) sont principalement responsables des dépôts de suies, sortant des pots d'échappement, sur les routes et les parkings.  

Peu d'infrastructures routières anciennes sont aux normes car il s'agit d'eau de pluie, aucun filtrage des suies avant rejet dans les réseaux naturels... (réglementation assez laxiste sur le sujet des EP).

Résultat: avenir préoccupant, l'eau des rivières urbaines assimile ces produits cancérigènes, qui se déposent au fond des lits...

 


Pour voir d'autres exemple de cette pollution:

 

Pour voir la cartographie du ru de Chantereine:

 

lemarneux


Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 09:09

pollution014.jpg

1°)  échappement moteurs diesel.

2°)  suies lessivées des chaussées se déposant sur les berges des ruisseaux.

3°)  fortes chaleurs et ruisseaux à sec: les plaques de suies se disloquent.

4°)  fortes pluies: les plaques de suies se détachent des berges et se dirigent vers la Marne.

 

Ce phénomène de la pollution par les plaques de suies n'est apparent que lorsque les conditions 3 et 4 sont réunies. Autrement la pollution est identique mais elle ne se voit pas, diluée l'eau est grise seulement.

 

"Que font les responsables institutionnels posent-il des filtres aux exutoires des ruisseaux ?

 Ou attendent-ils que tous les moteurs thermiques soit remplacés par des moteurs électriques...

A tous ceux qui boivent l'eau des rivières en forte concentration urbaine, allez donc voir l'état du ruisseau le plus proche de chez-vous après la pluie..."

 

lemarneux

 

Pour voir les plaques de suies:

 

Pour voir la rivière et la pollution par les suies:

 

pour voir un exutoire EP dont nous avons demandé le contrôle par le Syndicat Intercommunal d'Assainissement:

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 11:19



SAGE-carte020.jpg

La qualité physico-chimique de la Marne s'est améliorée depuis une dizaine d'années. La Marne subit fortement les dégradations de ses affluents, Morbras et Chantereine, l'Etat va demander une dérogation de délai d'atteinte de bon état écologique pour ces deux cours d'eau. La nouvelle date butoir serait fixée à 2021 (Si l'Europe accorde cette dérogation).

La qualité chimique des deux cours d'eau est mal connue, très peu de paramètres sont suivis. Les concentrations en diuron sont mauvaises pour les deux rivières. Mauvais raccordements, rejets polluants: industriels, artisans, collectivités, particuliers, agriculteurs... Imperméabilisation massive des sols et dégradations des habitats naturels...

(extrait du dossier de consultation " l'Etude préliminaire à la mise en place du SAGE Marne Confluence"

association riverains bords de Marne:
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 11:10
 
Contrairement à ce que l'on croyait en 2007, les boues issues de l'épuration des eaux usées ne sont plus valorisées par épandage agricole. Ces versions contradictoires : Epandage ou Incinération sont lourdes de conséquences sur l'environnement...

Voici en 2007 un extrait du débat public : Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne, SIAAP.
A une question posée sur ce sujet des boues :
Réponse  SIAAP  21/11/2007

 
La filière d'épandage agricole des boues d'épuration constitue une réelle voie de valorisation dans le sens où les boues apportent une valeur ajoutée à l'agriculture.
La démarche du SIAAP s'inscrit dans le cadre de la logique européenne qui privilégie la valorisation matière, mais aussi dans le cadre de la politique du MEDAD (Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement Durables), en faveur de la valorisation agricole des boues. Le SIAAP considère le recyclage des boues en agriculture comme une filière d'avenir pérenne, qui contribue bel et bien au développement durable. En effet, le pouvoir fertilisant des boues permet de pallier à l'appauvrissement des sols français à coût zéro pour les agriculteurs.

Vue d'artiste de la station de Noisy le Grand (version idyllique: le Paradis ici et maintenant )

Noisy le Grand :
Usine d'épuration des eaux usées et d'incinération des boues de Marne Aval.

 
A la fin, les boues sont asséchées et rendues inertes. Qu’en faire ? « Elles pourraient être utilisées comme engrais. Mais, avec 60 tonnes produites par jour, il faudrait mettre en place un ballet de camions permanent. Nous avons fait un bilan carbone. La solution qui est apparue la moins polluante est l’incinération. »
 
(extrait du journal Le Parisien 31 03 2009) :


Pour voir les pages de la station d'épuration de Noisy le Grand, avec photos d'où est extraite l'image:
www.astee.org/agenda/compte_rendu/fichiers/20080205-cr%20visite%20usine%20seine_aval.pdf



Pour voir la page Débat Public avec le SIAAP :
www.debatpublic-seineaval.org/participer/reponses-questions.html?id=4

lemarneux




 
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 09:07



Cet énorme exutoire de presque un mètre de haut se trouve sur le lac Chelles-Vaires, de son vrai nom Bassin de Champfleuri. Il s'agit d'un réseau d'eau dit  EP : Eau de Pluie.
En réalité ce réseau drainera les eaux de ruissellement des futurs
  aménagements de toute la zone de loisirs UCPA et annexes. 
Avec comme seule contrainte l'Autocontrôle ! (Levez la main et dites " Je le jure, je ne pollue pas ! " )
Nous avions jugé que ces rejets devaient, au contraire, être contrôlés par le Syndicat Intercommunal d'Assainissement. La dernière réunion de la Commission Consultative du Syndicat, 21 septembre 2009, nous conforte dans nos exigeances. Notre demande est prise en considération:
Intégration des postes non affermés: Le fermier assure la gestion et l'exploitation de postes qui ne sont pas inclus dans le périmètre d'affermage, il conviendrait de les y intégrer, Poste " UCPA" géré depuis 2010.

 

BRAVO, car nous continuons à considérer les Eaux de Pluie urbaine, comme des Eaux Usées résiduelles industrielle et artisanale, qu'il faut surveiller avant rejet dans le milieu naturel. Voile, canoë, jeux d'eau, espérons que les enfants, dans le lac de Chelles-Vaires, pourront boire la tasse sans crainte...

Lucien Follet, président de l'association riverains bords de Marne

lucien@follet.org
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 16:04
Sur les routes urbaines, les suies de la combustion des véhicules à moteurs thermiques, les poussières de l'usure des pneumatiques et des systèmes de freinage se retrouvent concentrés, lessivés et drainés dans la Marne après la pluie.
 
Rien n'est prévu pour filtrer ces polluants cancérigènes, car il s'agit d'eaux pluviales EP.
 
Seules les eaux domestiques usées EU sont dirigées vers une station d'épuration. Ces stations d'épuration recyclent  et vendent leurs boues nettoyées, pour l'épandage agricole. Ce qui exclu les résidus liquides industriels et les eaux de ruissellement de leurs parkings.
Voici la Marne après la pluie: plaques de suie concentrée..


C'est cette même eau de Marne filtrée qui coule dans votre robinet...

L'AUTOCONTROLE:
 
Les industriels et les artisants, supermarchés, stations de lavages de voitures, ateliers, usines etc. sont tenus de contrôler eux-mêmes la qualité de leurs rejets dans le réseau d'eau pluviale EP. Ils doivent faire vider leurs bacs de décantations de leurs résidus boueux, par des sociétés spécialisées et cela coute, très cher...
Mais s'ils oublient, rien de terrible ne leur advient. Un bac plein laisse courir l'eau vers la rivière sans décanter les polluants.

L'Autocontrôle est donc basé sur la citoyenneté et sur une certaine mauvaise conscience du pollueur...


Donc quand vous voyez ce genre d'exutoire en Marne, demandez-vous si l'eau qui en sort ne pourrait pas être de meilleure qualité ?

Lemarneux
 
 
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche