Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 18:19

                            Image-2-copie-6.png

Les piles du premier moulin servent de modèle, les rajouts extensions conservent les proportions étages et fenêtres...

(images extraites du site de la ville de Noisiel : La Saga Menier)

Voir le moulin Michel et de Lévis:

Voir le moulin Menier sur deux piles:

Voir le moulin Menier sur trois piles:

Voir le moulin Menier sur quatre piles:

 

Production hydroélectrique à Noisiel:

Le moulin redevient évolutif, pour la première fois aménagé sur la gauche de la première pile...

 

Voir la description historique et officielle du développement du moulin Menier de Noisiel:

 

Lucien Follet

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 15:25

                                Image 3 16-14-58

Ici en haut au centre de cette carte, sur l'eau nous voyons le Moulin Bavière. Il se situe à l'actuel quai des Mariniers.

Image-3.png

(Cadastre napoléonien de 1824, Ref: 4P37/1263, Archives Départementales)

Voici l'endroit sur la photo aérienne de Maps Google:

Image-6.png

Au XIXe siècle il y avait donc encore deux moulins en activité à Chelles.

La ville de Chelles commence à décrire son histoire par l'installation de panneaux très instructifs aux endroits opportuns:

 

automne-12-1924.JPG

Celui-ci sur le site du Moulin et de la passerelle allant à Champs-Gournay, a été élaboré avec notre aide pour la période de 1880 à nos jours. En effet, peu de chellois savaient que MENIER, l'industriel, avait acheté ce moulin en 1877 et l'avait fait fonctionner horizontalement...

l'ancien moulin vertical avait été détruit par le feu en 1875.

 

 Pour voir une autre description du Moulin Bavière:

 

 Pour voir le détail sur le Moulin Ménier:

 

lemarneux

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 16:26

 

Image-4-copie-3.png

 

Curieusement cette carte d'Etat Major, avant percement du canal de Chelles, ne mentionne qu'un bâtiment à droite au bord de la Marne à coté de l'exutoire de la rivière Gondoire en noir. Le Moulin de l'île est donc différent du Moulin de Douvres plus à gauche...

 

        Moulin de Douvre sur l'eau       Moulin de l'île sur quai de Marne

Image-2-copie-8.png Bâtiments toujours existants                 Rivière La Gondoire

Sur cette carte fin XVIIIe des Archives Départementales 77 cote 1C45/25, le bâtiment Moulin de l'île est déjà mentionné mais sans titre.

 

Voir l'achat de Douvres par MICHEL:

 

Voir aujourd'hui:

 

Voir trouvaille sur le site:

 

lemarneux

 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 17:09

Le Moulin de Chelles tel que Menier l’avait fait fonctionner en 1880 peut servir de modèle pour reconstruire un mécanisme producteur d’électricité. Cette petite production électrique pourrait alimenter l’éclairage urbain aux alentours comme les abords de la passerelle et le Parc du Moulin.

La première considération vient de l’aménagement de la rivière, en effet pour que l’eau de la Marne arrive en abondance sous la première arche du Moulin contenant la Roue à aubes, il est nécessaire de reconstruire les Pertuis comme les cartes anciennes nous l’indiquent. Ce sont des talus en terre tassée canalisant l’eau vers l’arche du Moulin.

 

moulin-et-barrage-copie-1.png

 

pertuis-xixe.png

 

Image-5-copie-5.png

 

barrage-2-.jpg


Ici le coté quai des Mariniers avec talus. On distingue bien la grande maison des mariniers qui servait au début du XIXe siècle de relais ...
La deuxième démarche consiste à refaire le chaînage supérieur de l’édifice, d’une part pour le consolider, mais aussi pour éviter le délabrement des arches de briques par les intempéries. Un plancher de bois sera posé sur l’arche contenant la Roue et le mécanisme.

Il sera utile de refaire un petit abri-chalet sur ce plancher avec une trappe pour accéder au moteur. Le moulin Menier possédait aussi une passerelle en aval, devant la Roue, pour l’entretien, ainsi qu’une porte filtrante en amont, pour éviter que des déchets d’arbres ne viennent s’encastrer sous la Roue à aubes. …


moulin-arche046.jpg
La troisième fonction est le Moteur: le système de l’ingénieur (de l’industriel Menier) était complexe, car il s’agissait d’apporter la rotation de la Roue jusqu’à l’usine sur le quai. D’où un axe de bois de plusieurs dizaines de mètres et de plusieurs roues à engrenages pour passer au travers des arches du Moulin.


moteur_empirique.jpg

(Vous trouverez ces descriptions sur mes deux sites Internet ci-dessous).

La mise directe de l’énergie rotative de la roue sur un alternateur produisant de l’électricité simplifie le fonctionnement:


Image-2-copie-16.png

 

1, Alternateur. 2, Roue à engrenages libre sur l'axe. 3, Pignon avec Roue fixe à engrenages. 4, Flotteurs. 5, Aubes de la Roue. (Roue pendante et flottante uniquement maintenue par le serrage en haut des escaliers.)

Simplifié également le système pour maintenir la Roue suivant l’étiage de l’eau de la rivière: il y avait une sorte de crémaillère en fer visible sur les photos qui maintenait la Roue à la hauteur voulue, mais qui demandait un réglage journalier. Selon ce que pourrait en dire l’ingénieur qui s’occuperait de ce dossier de réhabilitation du Moulin, je propose un système de flotteurs qui règlerait automatiquement la hauteur de la Roue:

1, Serrage de l'axe. 2, Axe dont la partie haute horizontale supporte la petite roue à engrenages, libre. Dans le  rond vient se loger le pignon. 3, Flotteur. Système gauche, le droit est identique.


Image-3-copie-13.png

a, Engrenages petite roue.
b, pignon avec grande roue à engrenages,
sur lequel est emboîtée la Roue à aubes de bois.

Image-4-copie-7.png

 

roue-a-aubes051-copie-1.jpg

 

D'après l'étude des photos anciennes j'évalue à 16 pales de bois sur une armature de fer, la Roue à Aubes du Moulin Menier de Chelles.  


escalier.jpg

Escaliers d'attaches de la roue pendante.

Pour le reste, il est évident que les croquis présentés ne sont que de simples suggestions d’artiste, le mécanisme dans sa perfection ne peut être le fait que de spécialistes, mais regarder les photos anciennes instruit tous ceux qui veulent s’attacher à la réhabilitation de cette merveille architecturale sur la Marne à Chelles…

Pour le complément sur l’histoire, ou pour voir d’autres images du Moulin de Chelles:

www.follet.org/bdm      et     

recherche/le+moulin+à+chelles overblog lemarneux


Je remercie Monsieur Hubert Camman, plusieurs fois élu du conseil municipal de Chelles, pour m’avoir proposé de rédiger cette étude pour la remise en fonctionnement du Moulin avec une production électrique…

 Lucien FOLLET
    janvier 2012

 

Voir également la proposition du Manège pour les enfants sur la plateforme de l'ancienne bâtisse du Moulin actionné par le moteur électrique :

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 18:37

batisse-moulin034.jpg

 

PERMIS DE DEMOLIR

reçu en mairie de Chelles

le 18 septembre 1991

 

La bâtisse usine du moulin a été rasée incognito en août 1991:

 

batisse-arrete035.jpg

 

La municipalité de Chelles sans aucune étude historique sur le Moulin Menier, le dernier ayant fonctionné, n'a pas vu l'importance de cette ancienne bâtisse usine comme élément architectural dépendant d'un tout: moulin à transmission horizontale.

La délibération du Conseil Municipal ne dit rien sur ce site industriel des bords de Marne:

batisse-arrete-2036.jpg

 

batisse-arrete-3037.jpg

 

batisse-arrete-4038.jpg

 

batisse-arrete-5039.jpg

 

Et voilà le tour de passe-passe réalisé. Relisez bien:

Si EPAMARNE vend pour 550.000F, la bâtisse et son terrain, le conseil municipal achète pour 950.000F...( 400.000F de plus que la somme demandée ?)

Sachant que la commune se fera ultérieurement rembourser cette somme par la SESM (Société d'Equipement de Seine et Marne) dans le grand projet d'aménagement des Bords de Marne.

 

Pour voir d'autres explications sur ce "moulin Menier":

 

lemarneux

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 15:13

 

remblayage031.jpg

 

Voila encore une admirable carte postale du site du Moulin de Chelles.

La première évidence vient de l'incroyable remblai que ce coin de rivière a subi. Les quatres arches ont leur soubassement dans l'eau. Au premier plan la rivière est dans le prolongement "de face" de la maison des gérants. Aujourd'hui à la place de la barque dans l'eau nous avons, trois mètres au dessus, la maison du canoë kayak. Les remblais sont allés jusqu'au niveau de la roue du moulin.

 

remblayage-2032.jpg

 

En Rouge: l'ancien quai de la Marne à la cote 38,50.

En Violine : les remblais englobants les arches du Moulin. Des pierres ont été déposées dans l'eau devant la première arche. On peut voir encore aujourd'hui les énormes blocs  à la cote 36,50.

Rappelons que le dessus des arches est à la cote 40,50. Niveau des constructions autorisé pour le bas Chelles.

 

remblayage-3033.jpg

 

Une seule arche donne la véritable hauteur de l'édifice.

Jamais on a vu un tel aménagement réducteur du lit de la rivière et destructeur des paysages comme de l'esthétique architecturale du Moulin. Les enquêtes publiques n'étaient pas obligatoires à l'époque, ce qui a permis le saccage du site du Moulin de Chelles...

 

Pour voir l'arrêté de démolition de la bâtisse usine du moulin en 1991:

 

Pour voir d'autres descriptions du Moulin de Chelles:

 

lemarneux

 

Aménagement type plage contestable pour le futur:

 

La Marne, le Moulin et les remblais des années 90...
Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 16:24

carte_moulin.jpgLes 20 ans de la démolition de la bâtisse du Moulin de Chelles (août 1991).

Nous fêterons également les 20 ans de l'association (déclarée en Nov 1991).


Pour les Journées du Patrimoine:
Le dimanche 18 septembre 2011

à 16 h
sur le site du Moulin
au bord de Marne
Quai Prévost à Chelles.

"Avec une description des éléments d'architecture du dernier moulin ayant fonctionné:

 Le Moulin Menier 1880-1895."


Pot offert aux visiteurs par l'association...

 

 

Pour voir un article descriptif du fonctionnement du moulin:

 


Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 14:00

 

grille-du-moulin-2090.jpg

Photo collection Jean-Claude  Guillaume

Quand le Moulin de Chelles au bord de la Marne n'avait pas encore été pillé, on pouvait voir les grilles qui entouraient l'usine.

Là, on a bien l'image d'un site industriel avec l'usine à gauche, le moulin et ses arches à droite sur la rivière et la maison des gérants au fond, qui existe toujours aujourd'hui revendue en appartements...

 

Aucune étude historique sur le sujet de l'architecture civile et industrielle à Chelles ne fut entreprise, la ville fit raser la bâtisse usine en août 1991, dans l'indifférence générale des élus, des amoureux de l'histoire et des citoyens...

C'est donc l'année prochaine que nous fêterons les 20 ans de cette disparition...

 

Pour voir l'arrêté : démolition de la bâtisse du moulin en 1991:

 

Pour voir d'autres images sur le moulin de Chelles:


 

lemarneux

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 08:46

 

Image-4.png

 

Extrait de la carte d'état major de 1820.

 

Pour la première fois le Moulin Bavière est bien représenté sur l'actuel Quai des Mariniers à Chelles, rive droite de la Marne, l'eau de la rivière s'écoule vers la gauche de l'image.... La ferme de Montapeine donne également la position face à Champs sur Marne. Sur les anciennes cartes le nom Bavière était mentionné, mais il était difficile de donner son emplacement. Approximativement le bâtiment se situait donc près de l'ancien bar restaurant des îles, 50 mètres en amont de l'actuel déversoir de la rivière de Chelles. Regardez bien le barrage en pointillé permettant de concentrer le flux de la rivière vers le moulin, petit rectangle près du quai. Ce barrage allait s'accrocher à la pointe de l'île Bertha. (le trait "point-tiré en marron" est la limite cadastrale, les îles à droite étaient sur le domaine de Noisiel).

 

Carte plus ancienne et beaucoup moins précise, mais qui nomme le moulin:

 

baviere-copie-3

 

Le moulin Bavière était certainement un moulin-bateau, comme je le pensais déjà sur le site : "Promenades bords de Marne".

 

 

Lucien Follet

 

 

 

 

 

 

 

Pour voir une photo des talus de bois et de terre tassée formant barrage sur la Marne à Chelles:

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 16:26

        moulin-arche046.jpg

Cette admirable carte postale permet de bien comprendre le fonctionnement du Moulin MENIER de Chelles. La roue est intacte ainsi que, à travers les arches, la passerelle en bois pour surveiller le mécanisme et l'axe de rotation en direction de l'usine sur le quai.

Le système d'engrenage à crémaillère en haut sur la droite sert au réglage de la roue qui est pendante et flottante...

L'autre engrenage, sur la gauche des cabanes pour les ouvriers, sert pour la manipulation de la porte à l'amont que l'on ferme la nuit.

L'eau coule sous toutes les arches.

C'est ainsi que le moulin a fonctionné de 1878 à 1895 date à laquelle l'industriel chocolatier construisit une usine moderne près du chemin de fer... Cette photo est révélatrice car le moulin abandonné survécut après la première guerre mondiale et fut pillé pour la récupération des matériaux. La Bâtisse usine du Moulin a été rasée en 1991.

 

Pour voir le complément d'information:

 

moteur_empirique.jpg

 

Pour voir l'affiche de la fabrication des pâtes alimentaires Ménier:

 

Pour voir la mention de l'industriel Ménier sur un relevé cadastral de 1888    

 

Voir aussi le Moulin Ménier, découverte promenade bords de Marne:

 

Voir aussi la présence du Moulin sur la cartographie au XVIIIe:

 

Voir aussi les grilles de l'usine avant pillage:

 

Voir une photo avec une enfant assise sur la passerelle devant la roue:

 

lemarneux

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche