Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:14

 

DSC06515.JPG

 

Samedi 15 juin 2013, Culture Guinguette et son installation sur l'emplacement de l'ancienne usine du Moulin de Chelles Quai Prévost, l'endroit idéal pour la promotion de ces petit bals populaires. Inconstructible au bord de la Marne cette placette pourrait en effet recevoir une structure en bois démontable pour cette sorte de manifestation...

 

DSC06492

 

Notre stand, explications des enjeux de la RNR des îles de Chelles et surtout du Moulin Ménier dont une visite de ses arches sur la Marne est toujours indispensable pour bien en comprendre le fonctionnement...

 

Image-3-copie-1.png

 

Incroyablement réduit dans son architecture par les remblais de l'aménagement de berge des années 90,  le Moulin de Chelles reste le vestige le plus imposant sur la Marne en île de France.

 

DSC06506.JPG

 

Sur cette arche on voit la réparation des briquettes effectuée par les services de Marne et Chantereine, sur notre demande, l'an dernier. Une remise au propre va être effectuée cet été pour consolider cette merveille de l'architecture industrielle du XIXe siècle...

 

DSC06502.JPG


L'idée de remettre une roue à aube pour une petite production électrique fait son chemin dans l'esprit des élus... Ici on voit l'emplacement de la roue dans la première arche du Moulin, bien en eau, mais un barrage identique à l'ancien serait indispensable pour reconstituer le bief du Moulin de Chelles...

 

DSC06514.JPG

 

Perspective des quatre arches du Moulin dont trois entièrement enterrées...

Photos reportage: Christian RENARD

 

Pour voir l'étude de remise en fonctionnement du Moulin:

 

Pour voir le Manège hydraulique :


Pour voir notre prestation il y a quinze ans de la Guinguette sur le site:

 

 

lemarneux

 

 


Partager cet article
Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 15:27

 

Image-1.png

 

Image-8.png

 

Image-4-copie-1.png

 

Image-9.png

 

Image-5.png

 

Image-3.png

 

Image-6.png

 

Image-7.png

 

EQUERRE méconnue du Château de Champs:

725 sur 1450 mètres

 

equerre.png

 

Attention inscription obligatoire pour cette balade :

Lucien Follet : 01 64 21 26 18

ou

lucien@follet.org

 

 Voir une autre page sur cette étude de la Méridienne :

 

VOIR la conférence UIA  sur cette borne

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 10:46

 

juin-2013-0643_4_5_m.jpg

 

URGENT - MONTGUICHET : La mairie de Gagny s'empare de 6ha de la carrière Saint-Pierre.

Le groupe Saint-Gobain au travers de sa filiale PARTIDIS et de la SAFER IDF (Société d'Aménagement Foncier et d’Établissement Rural) a décidé de vendre 6 hectares de la carrière Saint-Pierre à la Ville de Gagny.

Ces terres normalement promises à l'Agence des Espaces Verts de la région Ile de France sont en passe d'être acquises par la commune de Gagny pour la modique somme de 187.702,59 € HT.
 
Comme l'indique l'ordre du jour du prochain conseil municipal, la mairie de Gagny affiche sans ambiguïté sa volonté de l'urbaniser pour "Polariser et équilibrer l'espace urbain".
 
Le conseil municipal de la ville de Gagny doit donc acter cette vente ce Lundi 17 Juin 2013 à partir de 20h00.

 

Montguichet_03032013_Epervier_05_m.jpg

 

       Les Éperviers d'Europe de la carrière Saint-Pierre

Cette volonté d'urbaniser la carrière Saint-Pierre est donc contraire à la volonté de la région Ile de France et de l'Agence des Espaces Verts de préserver ce maillon essentiel pour la vie sauvage francilienne.
Ces terres auraient du être acquises par l'Agence des Espaces Vert d'Ile de France comme l'ont été les terres du Montguichet situées sur les communes de Chelles et de Montfermeil.

Ces communes à l'inverse de Gagny ont su respecter ce site naturel rare en classant leurs parcelles en Espaces Naturels Sensibles (ENS) et en Espaces Boisés Classés (EBC).

 

juin-2013-4565_m.jpg

Une des onze espèces d'Orchidées sauvage du Montguichet : Ophrys Mouche.

Sachant que 25 ha sur les 47 de la carrière Saint-Pierre sur Gagny sont déjà la propriété d'un démolisseur/Concasseur du nom Wiame TP et promis à un destin tout aussi funeste, cette vente est donc une atteinte tragique au devenir du Montguichet sur Gagny.
 
De plus, une urbanisation de part et d'autre de l'ancien chemin de Meaux ou de Paris sera une porte ouverte vers la création d'une route entre les communes de Gagny et Chelles qui viendrait éventrer le Montguichet dans son ensemble.
Les abbesses de Gagny-Chelles s'oppose donc avec la plus grande fermeté à cette vente.

Nous demandons donc à toutes les personnes disponibles et désireuses de sauver la carrière du saccage à ce rendre en Mairie de Gagny ce Lundi 17 Juin à partir de 20:00 pour assister au conseil municipal de la ville.

Liens: MONTGUICHET

 

Cette page est la copie de l'article des Abbesses de Gagny-Chelles que nous venons de recevoir:

 

 Les Abbesses de Gagny-Chelles
67 avenue Paul de Kock
93220 Gagny

 

montguichet-3-320.jpg

Gagny est en orange sur cette carte:

 

 Article lemarneux sur le Montguichet de février 2013

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 08:03

 

juin-2013-2662.JPG

 

Visite, mercredi 12 juin 2013, avec l'équipe du SAGE, des mares du Plateau d'Avron 93. Ici en compagnie de Christophe Debarre animateur du SAGE. Le Parc des Coteaux d'Avron est ouvert au public mais pas les mares qui doivent pour leur conservation rester hors d'atteinte. C'est donc la partie nord-ouest du Parc clôturé que nous vous présentons...

 

juin-2013-2665.JPG

 

Ce Parc a été aménagé sur d'anciennes carrières de gypse à la fin des années quatre-vingt. Comme toute la bute de l'Aulnoy plus à l'est, les restes d'argiles de surface permettent la formation de trouées humides.

 

juin-2013-2668.JPG

 

Ici avec les naturalistes de l'association ANCA. La visite est faite par petits groupes, pour éviter le piétinement prolongé des pourtours de mares.

 

juin-2013-2671.JPG


L'Iris jaune et une tête de Prêle en bas à droite. Ces mares étant bien dégagées et entretenues, la lumière abondante permet l'éclosion d'une flore spécifique des marais. Parmi toutes sortes d'espèces d'insectes, les libellules sont bien présentes mais difficiles à photographier...

 

juin-2013-2673.JPG

 

Cirse laineux, son feuillage comme des sabres se développe à la fois à l'horizontale de la tige mais également en doublement à la verticale, on n'ose la toucher pourtant elle ne semble pas piquante...

 

juin-2013-2666.JPG


Le mouton remplace la tondeuse thermique, ainsi ces espaces en pâturage sont quotidiennement ras sans intervention humaine...

 

Cap au sud-est, après les coteaux voici la plaine et le Bois de Célie près du château de Malnoue 77.

Changement complet d'atmosphère avec l'attaque en règle des moustiques...

 

juin-2013-2676.JPG


Ici les mares sont restées sans entretien, elles sont riches en biodiversité comme nous l'explique l'association RENARD:

 

juin-2013-2677.JPG


Une mare dont une partie est à l'air libre non couverte par les arbres.

 

juin-2013-2686.JPG

Avec un piège pour batraciens, manipulé par un adhérent passionné de l'association RENARD, on a pu observer des Tritons palmés, celui-ci fait bien 7 centimètres:

 

juin-2013-2690.JPG

Cette forêt, traversée par le ru de Merdereau qui trouve son exutoire à Champs-sur-Marne, est entièrement ouverte au public sur une continuité de 50 hectares gérée par l'AEV et la Région.

 

juin-2013-2702.JPG


Dans une partie ensoleillée du bois le petit ruisseau de Merdereau, il atteindra quand même ses 8 kilomètres en totalité de linéaire.

 

juin-2013-2699.JPG

 

L' Etang artificiel de Célie a été créé il y a 35 ans sur 6 hectares, le ru de Merdereau s'y jette pour ressortir plus en aval. Cet étang ne fait qu'un mètre cinquante de profondeur et sert pour l'écrêtement des crues...

 

juin-2013-2696.JPG

Ici pas de moutons, les espaces verts sont fauchés tardivement pour permettre l'éclosion de la biodiversité. Les fauches sont données au Centre équestre le plus proche...

 

juin-2013-2703.JPG

 

Le boisement de la forêt de Célie est relativement récent, on nous aprend que sur les cartes anciennes ces espaces étaient en cultures !

 

juin-2013-2695.JPG

Sur le retour un exemple de rentabilisation de la forêt, nous ne savons pas ce que devient ce bois après séchage...

 

Image 4

 Parc des Coteaux d'Avron dans le  93

et l'Etang de Célie dans le 77


L'inventaire des zones humides du SAGE pour la préservation des milieux, sera présenté fin 2014.

 

Reportage Lucien Follet membre du SAGE Marne Confluence pour l'association riverains bord de Marne.

 

 

 


Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 22:43

Listera_ovale.JPG

        Listéra ovale - listère à feuilles ovales (Listera ovata)

 

Il n'y a pas que chez les fleuristes de Chelles que les orchidées s'offrent à nos yeux. Elles fleurissent le long des chemins, dans les prairies et sous-bois près du lac de Champfleuri. Moins spectaculaires que leurs cousines exotiques, elles sont néanmoins très jolies pour qui sait les observer et en ont toutes les caractéristiques en miniature.


Cette orchidée, Listéra ovale, est la plus abondante dans certains secteurs ombragés des sous bois parmi le lierre. Mais elle sait rester discrète par sa couleur verte et la finesse de son long épi floral. Elle est caractérisée par ses deux grandes feuilles ovales et opposées à la base. Elle attire les mouches et coléoptères par le nectar contenu dans des sortes de rainure de son long pétale inférieur bifide.

Orchis_verdatre.JPG
           Orchis verdâtre (Plantanthera chlorantha)

Des pieds dispersés en périphérie de quelques bosquets à mi ombre à proximité du lac. Chaque fleur est dotée d'un long éperon recourbé contenant du nectar que seuls les papillons munis de leur longue trompe peuvent atteindre. Le pétale inférieur plus long que les latéraux leur permet de se poser.

Orchis_pyramidal.JPG
         Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Rares pieds visibles le long des chemins et dans les prairies plutôt en secteurs ensoleillés. Sans doute la plus facilement repérable par son épi pyramidal aux jolies fleurs rose pourpre qui sont munies du même dispositif d'éperon à nectar pour attirer les papillons.

 

Toutes les orchidées sont protégées, ne les cueillez pas, de toute façon, elles noirciraient très vite. Ne prélevez pas les pieds non plus, car ils ont besoin d'un champignon microscopique, très certainement absent de vos jardins et jardinières, pour survivre (symbiose).

 

Christian RENARD

Voir un autre reportage sur les Orchidées par Christian Renard

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 09:05

 

juin-2013-2194.JPG

 

Les champignons se multiplent, se côtoyent et s'imbriquent pour former une architecture savante. C'est mieux que nos barres d'immeubles béton rectilignes ? Et c'est loin d'être du n'importe comment, c'est le modèle du renouvellement du même dans la différence...

Chaque champignon peut ainsi récupérer un peu de soleil, rien n'est construit du côté ombragé de cette vieille souche d'arbre!

 

juin-2013-2245.JPG

 

Tout aussi spectaculaire, dans la technique de peinture de l'élément liquide d'un Monet, il s'agit ici de l'écorce d'un platane. Les couleurs ocre et vert en dégradées et les formes marécageuses des supperpositions des écorces composent un tableau abstrait qui ne lasse pas les yeux. La Nature est vraiment source de méditation et d'émerveillement journalier...

 

voir un dessin abstrait sur un arbre:

 

 

lemarneux

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 14:28

Voici des fleurs qui se ressemblent beaucoup (même forme et même couleur), mais qui appartiennent à des espèces différentes couramment rencontrées à travers prairies et bois du lac de Champfleuri et des bords de Marne.

 

Pissenlit.JPGPissenlit - Dent de lion (Taraxacum officinale)
Feuilles allongées et dentées, étalées à la bases des fleurs dressées sur des tiges lisses et creuses. Le pissenlit est courant sur la plupart des terrains. Les feuilles apparaissent avant les fleurs. Les rosettes de feuilles jeunes avant floraison donnent d’excellentes salades.



Tussilage.JPG

Tussilage - Pas d'âne (Tussilago farfara)
Le tussilage fleuri très tôt au printemps, bien avant le pissenlit. Il présente alors une tige épaisse et écailleuse portant une fleur sans feuille. Les feuilles grandes et arrondies, face supérieure vert foncé et lisse, face inférieure grisâtre et cotonneuse, n'apparaissent qu'après la floraison. Utilisé autrefois contre les affections des voies respiratoires.

Lierre_terrestre.JPGLierre terrestre (Glechoma hederacea)
Il tire son nom de son aspect rampant et envahissant, mais il est bien différent du "vrai" lierre. Il reste à terre, ne grimpant ni sur les arbres, ni sur les murs et n'appartient pas à la même famille. Il reste au sol, en s'enracinant ponctuellement, ne se relevant que pour nous offrir sa floraison de petites fleurs bleu violacé. Ses feuilles peuvent agrémenter les salades, potages et légumes.

 

Bugle.JPG

Bugle rampante (Ajuga reptens)
Elle constitue des colonies localisées de 1 à 2 m² moins étendue que le lierre terrestre, de tiges dressées à partir de rhizomes enterrés. Ces tiges se couvrent de petites fleurs bleues riche en nectar très apprécié des abeilles qui fleurissent un peu plus tard que celle du lierre terrestre. Il était utilisé comme remède pour le foie et contre les amygdalites.

 

Christian Renard

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:19

 

Guinguette-chelles348.jpg

Restaurant Guinguette du Quai des Mariniers à Chelles

 

  Samedi 15 juin 2013, de 16h à minuit:

  Culture Guinguette 

 

Au Moulin de Chelles 77500 Quai Prévost.

FIFI, du Bar la Marine, assurera la restauration l'après midi et la soirée: fritures, moules frites, poulet vin blanc et crêpes...

Philippe REIGNAC, l'accordéoniste de Patrick Bruel et son orchrestre animeront le bal, parquet dansant à partir de 19h...

 

Un stand de l'association riverains bords de Marne sera sur place avec photos anciennes et plans: Visite guidée du fonctionnement du Moulin Ménier à 16h.

 

Cette initiative a été organisée, pour la ville de Chelles, par le service prévention jeunesse: l'équipe d'éducateurs de rue, contact: Anthony VOISIN et par l'association Culture Guinguette de Bry-sur-Marne.

 

En 1998 nous initiions la première du genre!  15 ans pour voir fleurir ce renouveau des Guinguettes au bord de Marne à Chelles:

Image-5-copie-3.png

 


Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 15:15

 

carte 1938

 

La Briqueterie de Chelles au Sempin indiquée sur une carte de 1938.

 

photo-1933--1.png


Sur une photo de 1935. (photo et plan aimablement transmis par Claude Galley)

 

Briqueterie-1.png

 

Aujourd'hui le même endroit encadré sur le Maps de Google.

 

briqueterie-de-Gagny.png


La Briqueterie de Gagny. Sur ce modèle on peut penser que la Briqueterie de Chelles n'était guère différente, la colline de l'Aulnoy recèle un important gisement d'argile, la matière première pour la fabrication des briques (ou des tuiles). On rajoute du sable à l'argile à l'état liquide pour plus d'homogénéité et de solidité. On remplit un moule, puis après séchage on cuit les briques à 500 degrés. Voilà c'est relativement simple, la cheminée sert aussi bien pour la cuisson du four que pour la machine à vapeur actionnant le façonnage par poulies de cuir.

( J'ai visité une usine de ce type "La Coudoulière" le Brusc en Provence au début des années soixante, plusieurs ouvriers avaient perdu une main ou l'avant bras, car le placage du pain d'argile sur le moule était manuel et la cadence trop vive ! La presse de métal se refermait si vite sur l'argile qu'un moment de distraction devenait fatal )...

 

Image-2-copie-5.png

 

L' ancienne carrière du SEMPIN de Chelles: l'argile est en rouge sur la carte actuelle.

(Le gypse servant pour faire le plâtre n'est pas le seul minerai des collines de l'Aulnoy)

 

Image-3-copie-5.png           

Image 4-copie-1

pour voir le site BRGM:

 

http://www.argiles.fr/donneesCarte.asp?DPT=77

 

 Voir une autre page sur le SEMPIN de Chelles:

 

Lucien Follet

 


Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 08:16

 

DSC06320.JPG

 

Samedi 25 mai 2013, Kevin PETIT, Conservateur de la Réserve Naturelle Régionale des îles de Chelles nous explique la dynamique de la rivière Marne et la géologie du territoire.

 

DSC06315.JPG

 

Une journée exceptionnelle, des paysages magnifiques, ici la plage de Chelles devant le Moulin.

 

DSC06317.JPG

 

Le partage des espaces privilégiés entre les espèces ne pose encore pas trop de problème: oies bernache, pigeons et cygnes.

 

DSC06326.JPG

 

Le quatrième petit encore trop fragile voyage sur le dos de sa mère.

 

DSC06328.JPG

 

Voilà trois petits de bernaches, c'est vraiment le moment idéal de l'année pour une balade autour des îles...

 

DSC06333.JPG

 

Kevin Petit nous commente, sur carte, les particularités de chaque île: ici l'île Bertha vue depuis le belvédère.

 

DSC06343.JPG

 

Le nouveau couple nicheur de canard Mandarin et leurs deux canetons étaient bien au rendez-vous dans le Bras des Ablettes...

 

DSC06356.JPG

 

Après-midi idéale pour les jeux d'eau vive sur la Marne, sur la droite un coulé contrôlé où le kayak s'enfonce par moitié sous l'eau... (sur l'emplacement de l'ancien bief du Moulin de Chelles)

 

DSC06337.JPG

 

Merci encore à Kevin Petit et à l'association Riverains Bords de Marne pour l'organisation de cette balade autour des îles de Chelles.

 

Reportage photos Christian RENARD

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche