Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 14:28

Voici des fleurs qui se ressemblent beaucoup (même forme et même couleur), mais qui appartiennent à des espèces différentes couramment rencontrées à travers prairies et bois du lac de Champfleuri et des bords de Marne.

 

Pissenlit.JPGPissenlit - Dent de lion (Taraxacum officinale)
Feuilles allongées et dentées, étalées à la bases des fleurs dressées sur des tiges lisses et creuses. Le pissenlit est courant sur la plupart des terrains. Les feuilles apparaissent avant les fleurs. Les rosettes de feuilles jeunes avant floraison donnent d’excellentes salades.



Tussilage.JPG

Tussilage - Pas d'âne (Tussilago farfara)
Le tussilage fleuri très tôt au printemps, bien avant le pissenlit. Il présente alors une tige épaisse et écailleuse portant une fleur sans feuille. Les feuilles grandes et arrondies, face supérieure vert foncé et lisse, face inférieure grisâtre et cotonneuse, n'apparaissent qu'après la floraison. Utilisé autrefois contre les affections des voies respiratoires.

Lierre_terrestre.JPGLierre terrestre (Glechoma hederacea)
Il tire son nom de son aspect rampant et envahissant, mais il est bien différent du "vrai" lierre. Il reste à terre, ne grimpant ni sur les arbres, ni sur les murs et n'appartient pas à la même famille. Il reste au sol, en s'enracinant ponctuellement, ne se relevant que pour nous offrir sa floraison de petites fleurs bleu violacé. Ses feuilles peuvent agrémenter les salades, potages et légumes.

 

Bugle.JPG

Bugle rampante (Ajuga reptens)
Elle constitue des colonies localisées de 1 à 2 m² moins étendue que le lierre terrestre, de tiges dressées à partir de rhizomes enterrés. Ces tiges se couvrent de petites fleurs bleues riche en nectar très apprécié des abeilles qui fleurissent un peu plus tard que celle du lierre terrestre. Il était utilisé comme remède pour le foie et contre les amygdalites.

 

Christian Renard

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:19

 

Guinguette-chelles348.jpg

Restaurant Guinguette du Quai des Mariniers à Chelles

 

  Samedi 15 juin 2013, de 16h à minuit:

  Culture Guinguette 

 

Au Moulin de Chelles 77500 Quai Prévost.

FIFI, du Bar la Marine, assurera la restauration l'après midi et la soirée: fritures, moules frites, poulet vin blanc et crêpes...

Philippe REIGNAC, l'accordéoniste de Patrick Bruel et son orchrestre animeront le bal, parquet dansant à partir de 19h...

 

Un stand de l'association riverains bords de Marne sera sur place avec photos anciennes et plans: Visite guidée du fonctionnement du Moulin Ménier à 16h.

 

Cette initiative a été organisée, pour la ville de Chelles, par le service prévention jeunesse: l'équipe d'éducateurs de rue, contact: Anthony VOISIN et par l'association Culture Guinguette de Bry-sur-Marne.

 

En 1998 nous initiions la première du genre!  15 ans pour voir fleurir ce renouveau des Guinguettes au bord de Marne à Chelles:

Image-5-copie-3.png

 


Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 15:15

 

carte 1938

 

La Briqueterie de Chelles au Sempin indiquée sur une carte de 1938.

 

photo-1933--1.png


Sur une photo de 1935. (photo et plan aimablement transmis par Claude Galley)

 

Briqueterie-1.png

 

Aujourd'hui le même endroit encadré sur le Maps de Google.

 

briqueterie-de-Gagny.png


La Briqueterie de Gagny. Sur ce modèle on peut penser que la Briqueterie de Chelles n'était guère différente, la colline de l'Aulnoy recèle un important gisement d'argile, la matière première pour la fabrication des briques (ou des tuiles). On rajoute du sable à l'argile à l'état liquide pour plus d'homogénéité et de solidité. On remplit un moule, puis après séchage on cuit les briques à 500 degrés. Voilà c'est relativement simple, la cheminée sert aussi bien pour la cuisson du four que pour la machine à vapeur actionnant le façonnage par poulies de cuir.

( J'ai visité une usine de ce type "La Coudoulière" le Brusc en Provence au début des années soixante, plusieurs ouvriers avaient perdu une main ou l'avant bras, car le placage du pain d'argile sur le moule était manuel et la cadence trop vive ! La presse de métal se refermait si vite sur l'argile qu'un moment de distraction devenait fatal )...

 

Image-2-copie-5.png

 

L' ancienne carrière du SEMPIN de Chelles: l'argile est en rouge sur la carte actuelle.

(Le gypse servant pour faire le plâtre n'est pas le seul minerai des collines de l'Aulnoy)

 

Image-3-copie-5.png           

Image 4-copie-1

pour voir le site BRGM:

 

http://www.argiles.fr/donneesCarte.asp?DPT=77

 

 Voir une autre page sur le SEMPIN de Chelles:

 

Lucien Follet

 


Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 08:16

 

DSC06320.JPG

 

Samedi 25 mai 2013, Kevin PETIT, Conservateur de la Réserve Naturelle Régionale des îles de Chelles nous explique la dynamique de la rivière Marne et la géologie du territoire.

 

DSC06315.JPG

 

Une journée exceptionnelle, des paysages magnifiques, ici la plage de Chelles devant le Moulin.

 

DSC06317.JPG

 

Le partage des espaces privilégiés entre les espèces ne pose encore pas trop de problème: oies bernache, pigeons et cygnes.

 

DSC06326.JPG

 

Le quatrième petit encore trop fragile voyage sur le dos de sa mère.

 

DSC06328.JPG

 

Voilà trois petits de bernaches, c'est vraiment le moment idéal de l'année pour une balade autour des îles...

 

DSC06333.JPG

 

Kevin Petit nous commente, sur carte, les particularités de chaque île: ici l'île Bertha vue depuis le belvédère.

 

DSC06343.JPG

 

Le nouveau couple nicheur de canard Mandarin et leurs deux canetons étaient bien au rendez-vous dans le Bras des Ablettes...

 

DSC06356.JPG

 

Après-midi idéale pour les jeux d'eau vive sur la Marne, sur la droite un coulé contrôlé où le kayak s'enfonce par moitié sous l'eau... (sur l'emplacement de l'ancien bief du Moulin de Chelles)

 

DSC06337.JPG

 

Merci encore à Kevin Petit et à l'association Riverains Bords de Marne pour l'organisation de cette balade autour des îles de Chelles.

 

Reportage photos Christian RENARD

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 11:06

 

2013-1902.JPG

 

Le Parc de Noisiel possède deux pompes en bâtisses hexagonales. Ces pompes de style 1900 en ciment à l'imitation de bois sont en bon état bien que centenaires. Elles vont être restaurées dans le cadre de l'aménagement actuel du Parc. La toiture moussue de celle-ci m'avait donné l'envie d'une photo que j'ai fait parvenir au Journal Le Monde pour sa collection de . Ce M arrondi en forme de morceau de bois est très beau. Le Journal n'a pas retenu cette image. Je la donne aujourd'hui car avec le restauration de la toiture la mousse devrait disparaître... (Le M fait référence à la famille Menier l'industriel chocolatier dernier propriétaire privé du Parc de Noisiel).

 

 

 

voir les kiosques en restauration:

 

 

Lucien Follet

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 19:12

 

Canneton-jaune.JPG

 

Un caneton d'élevage au milieu d'une couvée de Colverts. Cette cane colvert avait quatre petits et voilà qu'un cinquième est tout jaune...

 

Comment cela est-il possible ? L'espèce colvert est-elle capable de produire ce phénomène ou est-ce plutôt un humain qui aurait abandonné là un caneton acheté en animalerie ?

 

Merci à Julien DORILLEAU pour ce curieux reportage au Perreux sur le bord de la Marne...

 

 


 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:12

25-mai-.png

 

Attention RDV : samedi 25 mai à 14h au Moulin pour la promenade en boucle.

 

visibles actuellement sur les berges de la Marne avec un peu de chance:

 

2013-2460.JPG

 

Le Héron cendré dans une position méconnaissable...

 

2013-2306.JPG

 

Sur la berge boueuse, de profil et filiforme, le héron cendré...

 

2013-2605.JPG

 

Le Pigeon ramier, une race en excellente santé, niche sur les îles en toute sécurité...

 

2013-2626.JPG


Une famille de Canard mandarin qui depuis deux ans déjà se renouvelle dans le bras des Ablettes face à l'île au Pinsons...

 

2013-2619.JPG

 

Le mâle Canard mandarin est un des oiseaux les plus spectaculaire de la rivière. Moins grand que le Colvert mais beaucoup plus coloré...

 

2013-2623.JPG

 

Toutes les poses sont très photogéniques. Ces oiseaux sont venus dans la RNR des îles de Chelles et ils s'y complaisent pour notre plus grande joie...

 

lemarneux

 


Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 09:47

 

moulin345.jpg

 

Le Moulin à étages de Chelles vu par Nathalie NAST (collection particulière). La prise de vue se situe sous le pont de Gournay dont on aperçoit la structure métallique sur le haut droit de l'image.  

Le Moulin fut construit en 1861 et le pont en 1862.

Ce Moulin vertical à étage fut détruit en 1875.

 

compléments d'information:

 

dessin complet de Nathalie NAST:

vente du Moulin à MENIER l'industriel chocolatier:

la photo descriptive préférée du Moulin:

 

lemarneux

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 13:48

 

photo_1-copie-2.JPG

Qui remarque en cette époque de l'année, le fusain, arbuste de quelques mètres de haut qui fleurit très discrètement en mai dans les sous bois entre le lac de Champfleuri et la Marne. Ses fleurs composées de quatre petits pétales jaune verdâtre ne mesurent que quelques millimètres.

photo_2.JPG

Il va falloir attendre l'automne pour le reconnaître sans hésitation. Il se couvre alors de remarquables capsules rose qui ouvertes, laissent apparaître des graines orange. Leur forme le fait couramment surnommé "bonnet d'évêque". Ces feuilles avant de tomber se colorent souvent partiellement en rouge.

photo_3-copie-1.JPG

Les capsules restent très longtemps en place après la chute des feuilles, permettant d'admirer l'arbuste, seule note colorée dans la forêt.

Photo_4.JPG

Elles sont encore souvent présentes lors des gelées comme ici en décembre dernier. Lorsque le bois du fusain est carbonisé dans certaines conditions, en vase clos, il se transforme en un charbon ne tachant pas les doigts, permettant son utilisation par les dessinateurs.

 

Christian Renard

 

 


Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 10:17

 

Image-1-copie-4.png

 

Comme nous pouvons le constater, il ne faut pas se fier à la couleur de ses fleurs qui peut être crème, rose, mauve et violette, mais aussi rouge, pourpre ou bleue.

 

Image-3-copie-4.png


 

Image-2-copie-4.png


Ses feuilles à poils rêches étaient autrefois utilisées pour soigner les coupures et hématomes.... C'est à cette propriété qu'elle doit l'origine de son nom, Consoude, du latin consolidare: consolider.


photo_1.JPG

En cette période de l'année, courant mai, la Grande Consoude (Symphytum officinale) envahit certaines prairies et clairières humides aux alentours du lac de Champfleuri, comme ici en face de la cathédrale de la chocolaterie de Noisiel.

 

Christian Renard

 


 


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche