Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 17:23

 

juin-2013-2793-copie-1.JPG

 

Le Curage du bassin Raffeteau a commencé cette semaine. 20 ans de sédiments accumulés venant du ru de Chantereine busé jusqu'à sa source, prix de revient pour la communauté : 1. 519 940 euros TTC.

 

juin-2013-2795.JPG

 

Il s'agit d'un procédé d'extraction uniquement, les boues sont aspirées par une machine suceuse, séparées de l'eau et déposées au sol.

 

juin-2013-2796.JPG

 

Une pelle mécanique est donc obligée de faire le remplissage des camions. La manipulation rend ce chantier inabordable et il est impossible de s'approcher de la suceuse de boues pour la photographier...


Image-2-copie-4.png

 

C'est un arrêté péfectoral qui oblige le transfert de ces déchets vers un site spécialisé...

 

Et voilà ce que coûte la pollution : 76.000 euros l'année. Donc dans vingt ans (ou moins car on pollue deux fois plus) on recommence, à moins d'être plus exigeant sur cette pollution et son origine...

 

voir l'arrivée des machines à Raffeteau:

 

Voir un exemple de la pollution de l'eau de la Marne par le ru de Chantereine:

 

voir la qualité des eaux SAGE entre Marne et lac de Chelles-Vaires:

 

lemarneux

 

 


 


Partager cet article

Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 15:27

Image-3-copie-3.png

 

Le POS de Chelles de 1992 non conforme au SDRIF et au SDAU Marne Nord, pour l'aménagement du bord de la rivière, ou pour la ceinture verte au Nord, n'importe quel citoyen de la ville aurait pu s'en apercevoir puisque le Commissaire enquêteur le signalait dans ses conclusions...

 

Voir le SEMPIN: Ceinture verte Nord : Jugement du Tribunal Administratif de Versailles, 2 février 1993.

 

 


Bord de Marne : Tribunal Administratif de Versailles le 22 juin 1993:

 

haut_.jpg00

 

Et de fait, la marina du bord de Marne à Chelles fut stoppée net dans son élan ravageur...


 

Ce bail doit être abrogé prochainement, il est question d'offrir les îles à la ville de Chelles pour un euro symbolique...

 

voir la publicité municipale du Plan Vert de 1992

 

 

 

Lemarneux

 

 


Partager cet article

Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 10:10

 

Photo_sureau_1.JPG

 

           Le Sureau noir (Sambuscus nigra)

C'est un grand arbuste, voir un petit arbre d'une dizaine de mètres de hauteur. Autrefois, il était censé éloigner les sorcières, le feu et la foudre, c'est pourquoi il était proche de toutes les maisons... Maintenant quand il est présent, il pousse vite et devient très encombrant (plus on le coupe, plus il repousse). Ses fleurs sont très parfumées, de couleurs blanc crème.

Photo_sureau_2-copie-1.JPG
Outre les beignets de fleurs très prisés, il nous permet de préparer du vin de sureau à partir de ces mêmes fleurs. Mais aussi des compotes de ses fruits, voire une liqueur. Son bois est très léger et cassant avec une moelle blanche très tendre. Après son extraction, on peut fabriquer flûtes, pipeaux et sarbacanes...



Mais attention au Sureau hiéble qui lui ressemble en de nombreux point mais qui est toxique:

Photo_hieble_1.JPG
          Sureau hièble (Sambucus ebulus)

Toutefois, comme la nature est bien faite, il fleurit un peu plus tard que le précédent (presque un mois plus tard). Il a par ailleurs une hauteur de 1,50 à 2 m maxi et sa tige aérienne disparaît tous les ans. Il se maintient en hiver sous terre à l'état de rhizome. Il est de ce fait localement envahissant. Ses fleurs sont plus blanches avec un coeur mauve violacé.

Photo_hieble_2-copie-1.JPG
En principe donc, aucune confusion possible.


Christian Renard

 

 

 


Partager cet article

Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 11:18

 

juin-2013-2750.JPG

 

Date de départ: mars 1989 Aménagements des Bords de Marne

 

juin-2013-2742.JPG

 

Depuis le pont de Gournay, l'aménagement des bords de Marne comprenait à la fois la restauration des berges au Quai Prévost, la création du Parc du Moulin, la marina au Quai des Mariniers et au Quai des îles jusqu'au lac, mais également l'accès des îles par des passerelles... Plusieurs plans de 1989 à 1993 étaient disponibles.

 

La destruction de la bâtisse du moulin étant le premier acte.

 

 

juin-2013 2743

 

Ici nous voyons bien le Parc du Moulin avec une allée centrale donnant directement au bord de la rivière. On date cette image du tout début de la marina car le Parc est encore au carré comme Epamarne venait de vendre cette terre à la ville de Chelles. (Les derniers plans donnent en effet trois parcelles détachées et constructibles à l'ouest de ce Parc). Un grand restaurant hôtel devait surplomber les arches du Moulin : (3 sur le plan). Une passerelle entre le Quai et la première île (7) permettait le départ du cheminement d'île en île...

 

juin-2013-2749.JPG

 

La partie "eau" de la marina comprenait cinq petits ports privatifs entre la rue des Canotiers et le pont de la Belle-île. L'accès se faisait par le canal et les habitations donnaient directement sur les bateaux...

 

juin-2013-2751.JPG

 

Mais le pont de la Belle-île sur le canal était doublé d'un pont neuf, sur la carte à la place de la Géothermie, car le vieux pont ne permettait plus d'accéder au bord de Marne. En effet si vous regardez bien, il y a un "pont levis" protégeant l'accès marina contre les non résidents...

 

Un variante datée de mai 1989, soit deux mois seulement après le premier plan, change radicalement d'objectif:

 

juin-2013-2729.JPG

 

Ici le pont de la Belle-île n'est plus doublé (à gauche) et le port marina donne cette fois sur la rivière et non plus sur le canal...

 

juin-2013-2745.JPG

 

Ici l'extrême aménagement juste avant le lac (sur la droite) une autre idée de port donnant sur le canal.

Un pont sur le canal en direction de la zone industrielle (?) permet l'accès au quartier des îles. Une passerelle traverse le Bras des Ablettes en direction de l'île aux Pinsons pour trouver là sur cette île "un petit bout de parc à la française, drapeau de l'Union Jack". Puis la passerelle traversait l'île Victor et l'île aux Cuscutes pour rejoindre la berge de Vaires.

Vous constaterez qu'il n'y a pas de jonction avec la rive opposée de Noisiel...

 

juin-2013-2746.JPG

Cette portion correspond sur la gauche à l'île Bertha et sur la droite à l'île Cardamine: deux passerelles et deux ponts sur le canal. Aucune mention de l'égout dit " la rivière de Chelles " qui se situe à gauche du parc...

 

juin-2013-2721.JPG

 

Encore une autre version où il est question cette fois de Village, d'Artistes et d'Impressionnisme pour le Quai des Mariniers et le Quai des îles.  Les ouvertures des petits ports sont faites en direction de la Marne avec des rangées de maisons sur les bords...

 

juin-2013-2735.JPG

 

Il y a même une très belle aquarelle au dessin délicat que les services de la mairie feraient bien d'encadrer et d'exposer dans le hall d'entrée de l'Hôtel de Ville.

 

juin-2013-2730.JPG

 

Ce dernier dessin, s'il mentionne toujours le fameux hôtel restaurant du Vieux Moulin, donne la version actuelle du Parc du Moulin avec ses entrées et les trois parcelles détachées du Parc viabilisées et à la vente... Contrairement au tout premier plan il n'est plus question d'enlever les maisons du Quai des Mariniers...

 

Le Tribunal Administratif de Versailles a estimé que le Schéma Directeur d'île de France n'était pas respecté ! Le POS de Chelles étant annulé en juin 1993 pour les bords de Marne il n'y aura pas de Marina..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir SESM Société d'équipement de Seine et Marne

projet aménagement des bords de Marne:

 

 

 

 

VOIR, septembre 2000, le premier classement des îles en RNV Réserve Naturelle Volontaire demande des citoyens à la mairie de Chelles ...

 

Voir la ZNIEFF de la Marne et des îles de Chelles:

 

 Voir la Réserve Naturelle Régionale des îles de Chelles:

 

Brièvement, rappel : contestation en 1991 du projet de marina, plus de 2000 signatures, annulation au Tribunal Administratif de Versailles en 1993 du POS de Chelles, contestation de l'aménagement des îles avec du ciment et des ferrailles en 1995, visite de la DIREN avec Messieurs Siblet et Arnal, découverte sur les îles de plantes classées: Cuscute et Cardamine, renégociation des contrats d'aménagement des berges et des îles en 1997 avec des méthodes plus respectueuses de l'environnement, demande de classement en Réserve Naturelle Volontaire, effective en 2001, demande d'inventaire Faune Flore et de plan de gestion, réalisé par OGE en 2004. Et enfin demande Marne et Chantereine de classement  RNR en 2009.

 

lemarneux

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:52

 

barques-2-_1096.jpg

Photo embarcadère devant la mairie de Gournay-sur-Marne, rive gauche de la Marne...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 08:31

Lors de la visite de Champs et Noisiel samedi 22 juin, nous avons souvent évoqué Nord géographique et Nord magnétique.....

 
Si Champs et son tracé de parc étaient construits aujourd'hui en respectant le Nord magnétique, son axe serait pratiquement confondu avec le Nord géographique. Ce qui n'était pas le cas lors de sa conception, le nord magnétique étant alors plus à l'ouest, de l'ordre de 10 degrés...C'est la déclinaison d'alors, écart entre l'axe bleu sur la carte Nord géographique et l'axe orange Nord magnétique lors de la conception de Champs.

Champs-copie-1.JPG
Le nord magnétique est la direction indiquée par une boussole, il est connu de longue date par les hommes et notamment les navigateurs. Il régit l’organisation géométrique de nombreuses constructions humaines comme les châteaux, ou notre repérage dans la nature. Mais le nord magnétique n'est pas stable et bouge constamment au cours du temps, y compris à l'échelle de notre vie. Il va parfois jusqu'à s'inverser (la dernière inversion date d'environ 780 000 ans). Il est généré et dépend des fluctuations d'un anneau ferreux liquide en mouvement dans la terre autour d'une zone centrale de fer solide, la graine.

Le nord géographique correspond à l'axe de rotation de la terre. C'est l'axe indiqué et matérialisé sur les cartes. Il représente la verticale de la carte. Malgré quelques fluctuations minimes de l'ordre de quelques dizaines de mètres, il est supposé fixe, contrairement au pôle magnétique qui est l'objet de très importants déplacements de la dizaine au millier de kilomètres et beaucoup plus lors des inversions.....

L' angle entre ces deux Nord est la déclinaison magnétique (D).

 

Principe de la Declinaison

Cet angle varie en fonction du lieu où on est, plus on se rapproche du pôle, plus il est important, donc ne pas se fier à la boussole pour rejoindre le pôle Nord (géographique).

Déclinaison plus au nord:

 

DownloadedFile


Cette déclinaison dépend aussi du temps. Depuis de nombreuses années, le nord magnétique se déplace d’Ouest en Est, du Canada vers la Sibérie et ceci avec une vitesse croissante qui double pratiquement tous les 50 ans environ. En 1900, ce déplacement n'était que de 15 km par an. En accélération constante, il atteint actuellement 55 km par an.

 

derive_du_pole_nord_magnetique_de_1831_a_2007.jpg


"Dérive de la position du pôle Nord magnétique dans le Grand Nord canadien depuis 1831. Actuellement le pôle s’éloigne des côtes de l’île d’Ellesmere en direction de la Sibérie à la vitesse d’environ 55 km/an.
James Ross a été le premier à localiser précisément le pôle Nord magnétique en 1831, suivi en 1904 par Amundsen. À cette époque le pôle se trouvait au niveau de la péninsule de Boothia dans le Grand Nord canadien. Or le pôle se déplace en raison des mouvements de convection du fer liquide dans le noyau de la Terre. C’est pourquoi des expéditions ont été régulièrement organisées au 20ème siècle pour mettre à jour la position du pôle sur les cartes magnétiques."

De ces faits, les deux pôles paraissent actuellement pratiquement confondus dans notre région, moins d'un degré d'écart. Cela facilite l’utilisation de la boussole, mais ne nous aide pas à discerner la différence entre les deux pôles. En 1993 (carte topographique IGN de Chelles) il y avait un peu plus de trois degrés d'écart (déclinaison) du pôle magnétique vers l'ouest, avec une dérive de l'ordre de 6 minutes par an:

 

image024

 

Aujourd'hui, avec les GPS contrairement à nos explorateurs, qui avaient beaucoup de corrections à faire en suivant le nord magnétique, nous ne connaissons plus que le nord géographique pour nous diriger. Que ferions nous muni d'une simple boussole... L'écart entre les deux pôles est faible actuellement, à condition de rester en Seine et Marne...

  Christian Renard

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 14:42

Salsifis_1.JPG

 

Des Salsifis des près (Barbe de bouc), Tragopogon pratensis se développent tous les ans dans certaines rues de Chelles, un peu à l'écart du centre ville et du tout BB (Béton-Bitume). Il a été observé cette année avenue François Mitterrand le long de l'ancienne halle Sernam face à Renault. L'an passé, des pieds avaient poussé le long de l'entreprise Rivière, ZI de la Trentaine, avenue de La Belle Île.



Salsifis_2.JPG

Après floraison, les graines forment une grosse boule de poils duveteux de 5 à 10 cm de diamètre d'où son surnom de Barbe de bouc. Les racines et jeunes feuilles sont comestibles, mais à éviter dans les zones d'observation.

 

Christian Renard

 

 


 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 08:57

Image-5-copie-2.png

 

L'Equerre méconnue du Château de Champs fait : 1450 mètres sur 725 mètres. L'actuelle délimitation du Parc ne permet plus de voir cette Equerre, à l'est le domaine de l'Etat s'arrête à la première entrée du Parc de Noisiel, mais le Parc allait jusqu'au bout de la ligne droite soit 725 mètres. Séparée du Château, à sa vente en 1831 par les descendants de Lévis, cette pointe du Parc de Champs fut intégrée au domaine de Noisiel.

 

1-.JPG

 

N°1 (sur la carte maps de Google) : Entrée par le nord au bord de la Marne dans le sous bois où la grille a été spécialement ouverte pour notre association.

 

2-.JPG

 

N° 2 : l'extrême pointe Nord de l'Equerre rajoutée par de Lévis au Parc du Château avec le calcul de la méridienne en 1783.

 

2.JPG

 

Le même endroit avec la statue des Tritons point Nord des 1450 mètres de l'allée verticale du Parc. Cette statue 1900 est une reproduction, en gigantesque avec des variantes, d'une statue de Versailles de 1664, soit copiée à deux siècles d'intervalle.

 

3-.JPG

 

N° 3 : Le Parc du Château au deuxième bassin, c'est la différence entre les cotes altimétriques qui donne à comprendre que le domaine n'allait pas au delà des 41 mètres, en effet la partie basse des Tritons est à 37,50 périodiquement inondée, la Marne en crue étant à 38,50.

 

4.JPG

 

N° 4 : Le premier Bassin fait référence à Scylla, aucune réalisation sculptée à Versailles. Deux petits dessins sont connus de Scylla, mais dans des versions où les monstres s'apprêtent à la dévorer. Ce qui n'est pas le cas de cette sculpture 1900...

 

5JPG.JPG

 

N° 5 : La pointe Sud de l'allée des 1450 mètres avec la Vasque Solaire, copie 1900 de très belle facture. En dehors des clôtures du Château elle est visible librement et d'ailleurs taguée par des ignares...

 

Il faut savoir que le domaine de Champs fut pillé à la Révolution et que le Parc fut transformé en rendement agricole jusqu'au retour de Lévis sous Napoléon. Le parc devient alors Jardin à l'Anglaise ! Il ne sera transformé qu'en 1900 avec l'achat du domaine par Cahen d'Anvers  avec la volonté de le refaire comme au XVIIIe siècle.

 


 

Photos Christian Renard. Commentaires Lucien Follet.

 



 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 09:20

 

Ophrys_apifera_2.JPG

 

Il s'agit d'une Ophrys: à priori Ophrys abeille (Ophris apifera)

Elle est située à proximité des orchis verdâtre vue dernièrement dans les bosquets à proximité du lac de Champfleuri.

 

Photo_1_orobanche.JPG

 

Orobanche du trèfle ou petite orobanche (Orobanche minor)

Malgré quelques ressemblances des fleurs au premier abord, il ne s'agit pas cette fois d'une orchidée.
Située dans les chemins et prairies entre le lac de Champfleuri et la Marne. L'orobanche est en fait une plante parasite de nombreuses autres espèces, des renoncules aux graminées en passant par les légumineuses et composées. A cet emplacement, il semble que ce soit un petit trèfle jaune qui soit parasité, mais pourquoi pas une graminée, il y en a tellement à proximité.

Cette plante qui vit au dépend de son hôte n'est pas verte, car elle n'a pas besoin de chlorophylle. Elle prélève les éléments nécessaire à sa survie sur son hôte. Sa couleurs jaune brunâtre et ses petites feuilles écailleuses viennent de là.

Lors de la germination de l'orobanche, la graine émet une sorte de racine suçoir qui se fixe sur la racine de la plante hôte et qui dés lors lui permet de récupérer au dépend de son hôte tous les éléments nutritifs qui lui sont nécessaires.

 

Christian Renard

Voir un autre reportage de Christian Renard sur les Orchidées: 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 08:06

 

Image-2-copie-2.png

 

Elle arrive la machine... Au premier plan sa crépine suceuse de boues... Vendredi 28 juin à 10 h, venez voir ce chantier sur place au Bassin  Raffeteau.

 

Image-6-copie-1.png

 

Au dernier feu rouge en sortant de Chelles Avenue de Claye, tournez à gauche...

(Voir l'historique de Raffeteau:)

 

Image-4-copie-2.png

 

Une horreur: bassin de décantation du ru de Chantereine venant du 93, chargé de vingt années de pollution, boues noires et odeurs suffocantes...

 

Image-3-copie-2.png

 

C'est Marne et Chantereine qui doit supporter tout le travail de curage du bassin, ces boues extraites doivent être traitées dans des endroits spécialisés, une véritable fortune... Voir la page du curage à 1.519.940 euros.

 

Pour voir la visite Raffeteau par le SAGE commission milieux naturels:

 

 

 

Contact et renseignements:

Alain Brunon


Voir l'objectif 2014 SAGE Marne Confluence : Marne Baignable

 

lemarneux

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche