Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 18:51
Une ennemie de la biodiversité: la renouée du Japon

Cette plante décorative est redoutable, car elle ne laisse aucune autre plante vivre à ses cotés.

Ces racines développent des substances qui éliminent toute concurrence. Une fois que la renouée du Japon s'installe dans un endroit, il semble impossible de l'éradiquer ? Elle s'étend méthodiquement année après année, soit par les graines que peuvent transporter les oiseaux ou le vent, mais aussi par les racines...

Une ennemie de la biodiversité: la renouée du Japon

Un bon conseil donc, ne la cueillez-pas pour l'apporter chez-vous, vous risquez de voir votre jardin envahi par ce prédateur végétal redoutable...

A Chelles par exemple, les services des espaces verts n'ont jamais pu venir à bout des plants que l'on peut voir dans le virage après l'usine de la géothermie, située au quartier du bord de Marne, rue de la Belle-île...

 

Une ennemie de la biodiversité: la renouée du Japon

(Photo Google)

Une partie a été superficiellement arrachée ici en brun, le reste, en vert, a été laissé non traité.

Mais cela ne changera rien pour l'avenir de cet espace, les plans de renouée du Japon repousseront l'année prochaine. La renouée du Japon a déjà franchi le canal, on peut voir les premiers plans sur la bute du quai de l'Yser...

 

lemarneux

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2018 1 16 /04 /avril /2018 19:05
Le peintre René TEIL  à Chelles pour le centenaire de sa naissance

Suite à la création du site "www:reneteilpeintre.com" en 2010 pour fêter le centenaire de la naissance de mon grand père, René TEIL et après la magnifique rétrospective de son oeuvre en juin 2015, rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris, j'ai le plaisir de vous inviter à une nouvelle exposition qui aura lieu à Chelles ( Seine et Marne) du samedi 28 avril au vendredi 25 mai 2018 au centre d'art "Les églises".

 

Vernissage le vendredi 27 avril 2018 à 19 heures.

 

Mme Beucher Renée, Came de Her 32480. Ligardes.  dabeucher@wanadoo.fr

Le peintre René TEIL  à Chelles pour le centenaire de sa naissance
Le peintre René TEIL  à Chelles pour le centenaire de sa naissance
Le peintre René TEIL  à Chelles pour le centenaire de sa naissance
Le peintre René TEIL  à Chelles pour le centenaire de sa naissance
Partager cet article
Repost0
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 19:20
"Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794

 

Sur la place du marché le vieux violoniste jouait une mélodie de style classique. Je lui demandais quel était cet air si particulier, solennel et un peu triste ?

Il me répondit que c'était un air de la Révolution, trouvé dans un livre de la Bibliothèque Municipale. Il sortit un petit carnet sur lequel il notait tous ses airs de violon,  "Gossec 1794"  dit-il... 

Je demandais si je pouvais recopier cette musique, il y avait aussi des paroles sur les notes !

Oui si vous voulez...

La voici recopiée au propre:

 

"Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794
"Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794

 

A la Bibliothèque l'original, des Editions Fuzeau 1988, était un peu différent pour l'air, mais pas pour les superbes paroles de Crassous:

 

Heureux enfants votre paupière

N'aura point à verser de pleurs

Vous ne cueillerez que des fleurs

Dans votre brillante carrière

Plus fortunés que vos aïeux

En recevant d'eux la Lumière

Vous ne gémirez point sous un joug odieux.

 

je m'empresse de vous donner ma version d'une composition harmonique verticale dans le style de l'époque. Science de l'Occident, le contrepoint et l'ajout de voix basse et intermédiaire magnifient cet air en le faisant éclore...

Version pour le Piano de " L'Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794:

 

"Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794
"Ode à l'Enfance" de Joseph Gossec 1794

 

Se souvenir que 1794 c'est le règne sanglant de la Révolution.

Jouer cette pièce assez lentement...

Vous êtes les premiers à voir cette oeuvre:

 

en bonne résolution à imprimer

 

page 1           page 2 

 

Je l'offre aux internautes, pianistes,

ou qui veulent faire un cadeau original !

Bon déchiffrage...

 

(Le dessin du violoniste est également une de mes oeuvres coloriées)

 

Lucien Follet

 

Voir aussi:

"Happy-Birthday-to-you"  partition-facile-pour-clavier

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 17:15
Ru de Chantereine

 

Il semblerait que ce soit la Ferme de Chantereine de Chelles, au Nord de la ville, qui ait donné son nom au ru qui la traversait ?

Ici, sur Maps Google, on distingue l'endroit où les cultures conservent l'emplacement sous terre des fondations de la Ferme de Chantereine.

 

 

Ru de Chantereine

 

Carte Delagrive de 1740  (BNF) Chanteraine avec un A.

On voit depuis la Croix de la Madeleine la route qui menait à la Ferme. Le ru est bien dessiné avec un abreuvoir pour les bêtes...

 

 

Ru de Chantereine

 

Carte d'Intendance  de 1780 ( AD771C45/7) Chante Reine. Frontière du Pin...

 

 

Ru de Chantereine

Carte de l'IGN d'Etat Major 1820:

Très belle description de la route principale allant au Pin nommée:

"Chemin du Poirier au Moine" avec  une "Mare Merciere"...

Nous trouvons aussi le témoignage d'une Fontaine en allant vers le Château de Brou...

C'est cette carte qui donne le plus de renseignements sur le vieux Chelles...

 

Ru de Chantereine

 

Photo actuelle du ru très encaissé dans la prairie au lieu dit de la Ferme de Chantereine...

Sur la gauche le champs est sur la commune de Le Pin.

Sur la droite on voit les premières habitations de Chelles.

Au fond c'est la forêt de Brou...

 

 

Ru de Chantereine

 

Et voici le document exceptionnel sur le ru de Chantereine, que j'aurai du mettre en ligne depuis longtemps car il est introuvable aujourd'hui...

 

SEG: Société d'Etudes Générales d'Infrastructures

Octobre 2011 

 

VOIR LE DOCUMENT COMPLET :

 

171 pages où vous trouverez tous les renseignements possibles.

Ce document a été intégré au SAGE Marne Confluence.

 

Première page de couverture en bonne résolution:

 

 

Bonne lecture 

Lucien Follet

Membre du SAGE Marne Confluence

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 20:59
Pont de Gournay et crue de la Marne...

Ici le Pont de Gournay avant sa démolition lors de la seconde guerre mondiale...

Ce Pont avait été reconstruit après la guerre de 1870, sur le même modèle  que celui de 1862 qui avait remplacé le premier Pont en bois traversant la rivière...

La différence entre ce pont et celui d'aujourd'hui en béton, malgré les apparences, n'entraine pas de rétrécissement notable au passage de la Marne.

A l'appui de ma démonstration, j'apporte les éléments suivants:

 

La largeur actuelle entre culées est de 80 m  (+ ou - 0,5 mètres) relevé trait jaune sur GoogleEarth, confirmé par relevé sur Géoportail.

 

Pont de Gournay et crue de la Marne...

C’est presque la même largeur entre culées que le premier pont d’origine en bois, dont j’ai retrouvé les caractéristiques très précises dans le “Journal du Génie Civil, des Sciences et des Arts” de 1829...

(Pont construit par la famille Levis avec ses propres deniers, pour cette raison il y avait un péage pour le traverser).

On trouve, page 179, largeur entre culées 81,5 m, page 177 piles d’épaisseur 3 m et arches égales de 25 m d'ouverture chacune.

Les culées d’origine ont donc dû être conservées, modifiées, renforcées ou remaçonnées, ce qui expliquerait le mètre cinquante d’écart environ en moins aujourd’hui sur la distance entre ces culées.

On remarquera que le chemin de halage coté Gournay est construit depuis 1829, décrit dans le texte cité avec une largeur de 4,18 mètres et une hauteur de 3,5 mètres au dessus de l'étiage.

Pont de Gournay et crue de la Marne...

 

Sur cette photo de 1957, du nouveau Pont actuel, on voit des restes d’enrochement de couleur différente à coté de chacune des piles, qui doivent être les socles des anciennes piles démolies...

 

Sur cette synthèse ci-dessous on peut voir la Maison du Péage en démolition sur la photo de 1949. Donc elle aura subsisté de sa création en 1829 jusqu'à 1949, soit 120 ans...

Pont de Gournay et crue de la Marne...
Largeur ancienne : 3 fois 25m (ouverture) + 2 fois 3m (piles) = 81m entre culées
Ancien passage de la rivière : 81m moins 6m (largeur piles)  moins  4m (chemin halage Gournay) = 71m .
En crue, 75m (chemin halage noyé)
 
Largeur nouvelle : 36m plus 2 fois 19m (ouverture) + 2 fois 3m (piles) = 80m
Nouveau passage de la rivière : 80m moins 6m (largeur piles)  moins  4m (chemin halage Gournay) = 70m.
En crue, 74m (chemin halage noyé), c’est du pareil au même, aux imprécisions de ma méthode de relevés près.
 
Sur la Photo 1949, un Pont provisoire a été aménagé sur le coté droit, ce qui laisse découvrir les anciennes piles du Pont métallique.
Les nouvelles piles du Pont en béton plus fines sont décalées de 5 mètres environ de part et d'autre...
 
Si donc on exclut la piste du rétrécissement du Pont de Gournay, il en est une autre qu'il faut creuser pour essayer d'expliquer les études des crues de la rivière:
 
On remarque que le rive Nord a peu bougé, sauf près du pont quai Prévost où une anse semble avoir disparu avec l’empierrement des berges. 
 
Pont de Gournay et crue de la Marne...
Pont de Gournay et crue de la Marne...

 A Gournay l’aménagement de la rive le long de la promenade Ballu a remplacé une zone de berge naturelle assez large, si on regarde la photo de 1949 comparée à celle d'aujourd'hui...


 

Pont de Gournay et crue de la Marne...

Photo de 1933,  aucune berges aménagées ni à Chelles ni à Gournay. La passerelle du Moulin n'est pas encore construite...

La Péniche Restaurant Baudouin est bien visible stationnée au quai Prévost.

La baignade en béton de Chelles n'existe pas encore !

Et l'on voit très peu de maisons sur Gournay...

VOIR la photo IGN  aérienne de 1933 en bonne résolution:

Voici maintenant la plage de Gournay des années soixante en face de la baignade de Chelles. On distingue bien la partie où le lit de la rivière devient beaucoup plus profond...

Pont de Gournay et crue de la Marne...

La berge haute de la promenade actuelle au bord de la rivière à Gournay se trouve presque au niveau des deux chambres à air avec les enfants que l'on voit sur cette photo...

 

Pierre-Louis Thill

 

Voir une autre étude sur la crue de la Marne de Pierre-Louis Thill:

(à venir : une réflexion sur les niveaux des berges du canal)

 

(Photos aériennes anciennes de l'IGN)

 

(Lucien Follet pour la plage de Gournay et la Péniche Restaurant)

 

Ci-dessous maison du Péage, pont métallique de Gournay:

 

Pont de Gournay et crue de la Marne...
Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 09:17
Des arbres de production sur les îles de Chelles en 1900

 

Destruction des îles ! 

Le terme destruction est approprié, mais les îles de Chelles appartenaient à l'industriel Menier le chocolatier de Noisiel qui possédait aussi le Moulin de Chelles sur la Marne ainsi que le marécage devenu le Parc du Moulin...

Les arbres étaient des peupliers à croissance rapide qui servaient pour les emballages du chocolat...

Sur cette photo on apprend que les Billes étaient transportées par dessus la Marne avec une passerelle pour atteindre l'actuel quai des Mariniers...

 

Des arbres de production sur les îles de Chelles en 1900

Sur cette image plus nette on distingue le Moulin en arrière plan, ce qui donne l'emplacement exact des bûcherons et de l'abattage principal: il s'agit de l'île Refuge...

On ne redira jamais assez que le nom des îles de Chelles, devenu îles Mortes, des années 30 jusqu'à janvier 2007, ne le fut qu'à cause de l'abandon par l'industriel de cette production de bois. Ces îles Inutilisées et abandonnées pour les chellois de l'époque équivalaient à des îles mortes...

 

Gestion des îles aujourd'hui:

 

Voir les îles:

 

Voir l'absurde programme d'aménagement des îles et l'intervention du préfet pour stopper le massacre en février 1997

 

 

Des arbres de production sur les îles de Chelles en 1900

Même "Le Petit Bras" a reçu un nom, il s'appelle Le Bras des Ablettes, sur le conseil des pêcheurs. C'est une pouponnière de tout petits poissons qui naissent dans ces eaux tranquilles...

VOIR:

 

Lucien Follet

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 15:59
Rivière de Seine et halage ?

 

"Quay des Tuilleries" à Paris, (avec deux l ) sur une carte de 1675. La Seine n'est pas encore un fleuve mais une rivière. Cette dénomination tiendra jusqu'au XVIIIe siècle...

On distingue aussi le halage montant d'un bateau avec quatre chevaux.

 

Rivière de Seine et halage ?

 

Ce système de halage des bateaux se nomme alors "Haye aux mats" car le câble tire le bateau depuis son mat, une façon de ne pas accrocher le bord de la berge.

Quai de la Rapée à Paris.

 

Rivière de Seine et halage ?

 

Carte de Paris 1675 Gravé par François de La Pointe. 

(Ce qui est plutôt drôle, sachant que les gravures sur cuivre se tracent avec une pointe qui entame le métal pour le dessiner... )

 

Superbe carte de Paris et de ses environs trouvée dans la collection  Graphicus:

 

Rivière de Seine et halage ?
Partager cet article
Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 11:22
Ordures et crue de la Marne

Le débordement de la rivière laisse un paysage parsemé d'ordures. Les berges de la Marne en sont couvertes, vision désolante, un travail énorme de ramassage...

Ordures et crue de la Marne

Ici nous sommes au Parking de la Pâture, dites de l'île de Vaires, avenue des îles à Chelles, appartenant à la Région...

 

Ordures et crue de la Marne

Des personnes peu scrupuleuses en profitent pour décharger des encombrants divers...

Ordures et crue de la Marne

J'ai demandé aux responsables Région d'intervenir avant la pousse des feuilles sur les buissons...

Lucien Follet

association riverains bords de Marne

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 11:57
Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

Les arches du Moulin vues de la passerelle. Une bonne résistance aux crues car cet édifice et la bute surélevée de l'ancienne usine sur le quai Prévost ont été construits en 1865...

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

La passerelle Chelles-Gournay-Champs se retrouve à son maximum d'utilisation avant submersion pour cette crue 2018. C'est la première crue de cette importance subit par cette passerelle qui a été construite sur les anciennes piles de la passerelle métallique...

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

Photo d'Alain Créac'h chellois ayant photographié la crue de 1955 avec la passerelle métallique.

Voir sa page blog lemarneux de 2015;

http://www.lemarneux.fr/2015/09/chelles-bord-de-marne-1955.html

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

Personne n'aurait imaginé que ce tronçon routier soit aussi bas ! Cette photo est prise depuis la passerelle en direction de Champs. Il s'agit là de l'exutoire du ru de Nesle: rivière oubliée qui servait de frontière entre les deux départements du 77 et du 93.

Plus rien ne mentionne cette rivière, mais les pompes qui sont là au bord de la Marne témoignent du problème des rejets des eaux de pluie drainées par cette rivière busée...

VOIR:

http://www.lemarneux.fr/article-le-ru-de-nesle-a-champs-sur-marne-57803796.html

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

L'aval de la Marne au quai Prévost de Chelles et l'impossibilité d'avoir une route au sec malgré les pompes?

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

Même constat au quai des Mariniers l'eau se retrouve de l'autre coté de la murette anti-crue ...

 

Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires
J’avais essayé de noter les niveaux sur les schémas VNF, mais comme ils sont déjà assez chargés, j’ai pris le parti de faire un tableau Excel pour compiler :
- les traces de crue 1910 incontestables (d’après schémas VNF)
- les résultats des études de SGP sur 3 crues, 1910
(pour comparer aux valeurs précédentes), 1955
(puisque SGP annonce des débordements du Canal de Chelles) 1983
(pour comparer à ce qu’on a vu de nos yeux, avec l’échelle du quai Prévost)
- nos résultats “de visu”
 
Vous remarquerez que ce qu’on a vu en 2018 est effectivement assez bien en phase avec les résultats de l’étude “1985” de SGP, au moins pour ce qui concerne notre zone, même si les débits sont décalés de 10%, 620 m3/s pour Vigicrue en 2018, 550 pour l’étude SGP pour 1983.
 
L’étude SGP donne pour 1910 des chiffres supérieurs d’environ 20 à 30 cm aux “traces de crue” du terrain : ils expliquent cela par les modifications d’urbanisation et d’absorption des terrains qui ralentiraient aujourd’hui les écoulements...
Synthèse de la crue de 2018 entre le pont de Gournay et le lac de Chelles-Vaires

Le kilométrage en bas du tableau correspond aux bornes et repérages de VNF : le point 0 est le début navigable de la rivière en amont...

VOIR:

http://www.lemarneux.fr/article-repere-nivellement-general-borne-de-gournay-38-m-744-124179695.html

 

Conclusion:

On se retrouve à Chelles environ 1 mètre plus bas que la crue de 1955...

 

Textes techniques et plans graphiques  de Pierre-Louis Thill,

textes descriptifs de Lucien Follet,

membres du CESEL Environnement Cadre de Vie de Chelles.

Photos de P.L.Thill...

 

 

Voir les pages blog complémentaires sur cette crue 2018:

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 09:19
Journée du droit des femmes

Quand, par rapport à la capitale, la ville de Chelles était un dépaysement total, les cartes postales témoignaient de cette liberté et de ce respect envers les femmes, que l'on aimerait bien voir à nouveau aujourd'hui sur nos quais du chemin de fer...

 

lemarneux

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche