Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2018 5 06 /07 /juillet /2018 19:50
La zone humide du Parc de Noisiel

 

Un canard mandarin dans la rivière anglaise du Parc de Noisiel. L'eau provient d'une source qui s'écoule toute l'année.

 

La zone humide du Parc de Noisiel

 

Ces oiseaux ne sont pas farouches bien que sauvages. Ils se laissent photographier de près.

 

La zone humide du Parc de Noisiel
La zone humide du Parc de Noisiel

 

Beaucoup de grenouilles au milieu des roselières sont bien visibles depuis la passerelle de bois qui traverse la zone humide.

 

 

La zone humide du Parc de Noisiel
La zone humide du Parc de Noisiel

 

En plein soleil les détails de la bête sont surprenants de netteté.

 

La zone humide du Parc de Noisiel

 

Un vrai monstre à l'affut.

 

La zone humide du Parc de Noisiel

 

Sans doute un crapaud ?   

 

La zone humide du Parc de Noisiel

 

Les butomes à ombelles fleurissent au milieu des roselières. Le spectacle est unique avec le silence alentour...

 

lemarneux

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 16:28
La Rivière des Dames crache sa pollution: photos

 

Avec les précipitations de la semaine passée, nous recevons ces photos de pollution de la Marne par les rejets des eaux pluviales...

 

On distingue bien les deux couleurs : grise marron pour la pollution et verte pour la Marne...

La Rivière des Dames crache sa pollution: photos

 

Il s'agit bien de l'exutoire de la Rivière des Dames, dont on croyait qu'il était inutilisé depuis que son flux avait disparu avec la construction de la station de relevage sur le quai...

 

La Rivière des Dames crache sa pollution: photos

 

Sur la gauche on distingue la passerelle de Gournay entre les deux rives de la Marne.

 

Cette pollution est le résultat du lessivage des routes et des parkings de tout le bassin ouest de Chelles. (Probablement cancérigène)...

 

Ces photos sont aussi la preuve que la Rivière des Dames sert, sans aucun filtrage avant son exutoire, de réseau d'eaux pluviales, même si son parcours entièrement busé ne laisse point apparaître cette ancienne rivière dont nous avons obtenu en Novembre 2017 le classement en N au PLU de Chelles...

 

 

Merci à Vincent Lehmann pour son alerte et ce reportage photos...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 14:28
Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales

 

Maintes fois dénoncées la pollution de cette rivière avait la plus part du temps un aspect inerte. Cette rivière quasi à sec devenait l'exutoire des eaux pluviales du bassin versant de Chelles ouest par temps de pluie...

Ici sur la photo de novembre 2017, l'exutoire de la rivière est vue de dessus le petit pont du Quai des Mariniers... 

 

Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales

Plan des réseaux d'eaux pluviales EP au PLU :

La jonction entre les deux rivières a récemment permis un partage des eaux, en diminuant la part débit du Ru de Chantereine, débit reversé dans la rivière de Chelles, qui se retrouve ainsi en flux constant ! Ce qui n'était pas le cas auparavant à la vue de la première photo de l'eau inerte polluée de cette rivière se jetant dans la Marne :

Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales
Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales

 

Débit permanent de l'exutoire rivière de Chelles, provenant du ru de Chantereine avec un produit mousseux blanchâtre de dépollution...

Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales

 

Déversement du même produit à l'exutoire du Ru de Chantereine à l'extrême Est de la ville,  Avenue des îles...

 

Rivière de Chelles et ru de Chantereine : jonction des eaux pluviales

Vu sous le pont du Quai des Mariniers, du déversement des eaux par un tuyau récent rajouté à l'exutoire de la rivière de Chelles...

 

Ajoutons que ce système de jonction des deux rivières, par les réseaux d'eaux pluviales, permet également de diminuer, en cas de précipitation excessive, l'inondation de la Zone industrielle de la Trentaine comme ce fut le cas la deuxième semaine de juin 2018.

 

Voir la photo du Journal Le Parisien du 12 juin 2018:

 

Voir le PSS de Chelles et la zone inondée de la Trentaine:

 

Voir" l'Etat des lieux du Ru de Chantereine"

171 pages explicatives sur cette rivière:

 

lemarneux

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 08:40
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager

Un gros travail de comblement des carrières... 

Le Sempin devait faire l'objet d'un aménagement dans le POS de 1992

projet contesté et annulé...

Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager
Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager

A la lecture de ce document notre objection concerne les eaux de ruissellement en direction de la ville basse.

L'étude mentionne: "Aucun cours d'eau, permanents ou temporaires, n'est localisé à proximité du site." 

Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager

Ce qui est faux évidemment, l'eau, en cas de précipitations exceptionnelles comme nous l'avons récemment connu, se déversera dans le ru des Pissottes en contrebas du site du Sempin. (Une étude est indispensable pour connaître le volume acceptable par ce ru allant se déverser dans la Marne)

 

 

Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager

Carte sans l'indication du ru des Pissottes au sud du Sempin.

 

A noter que lorsque le Parc sera achevé le SEMPIN retrouvera son classement en N au PLU ... (Son déclassement d'espace vert avait fait polémique à l'époque du début du projet)...

 

Cette carte est aussi très importante comme indication récente de l'état des lieux de l'eau dans le bassin de Chelles:

 

 

 

Le Sempin : aménagements enfin programmés Parc paysager

VOIR l'enquête publique de Février 2019

 

Bonne lecture 

lemarneux

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 15:17
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles

Situation de l'inondation 2018 à Gournay derrière le collège...

Ce que nous avons retenu de la publication du compte rendu de la ville de Gournay:

 

Extraits:

Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles
Inondations bilan réunion riverains bords de Marne à Chelles

Il est vrai que lorsque nous avions voulu en été faire remonter les navettes bateaux depuis Neuilly, la Marne étant trop basse, les élus de la ville de Gournay avaient obtenu une dizaine de centimètres supplémentaires par le contrôle du barrage aval. La question d'une régulation partielle reste donc pertinente...

Lucien Follet

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 11:58
Maxime dernier restaurant de Gournay rive droite

 

Voici l’explication de la vue depuis la rue du canal du restaurant Maxime la dernière appellation de cet endroit.

Il s'agit d'une vue 1910 de l'impasse du canal à Gournay. On y voit le restaurant Maxime.

Maxime dernier restaurant de Gournay rive droite
Plus anciennement le Restaurant Emile: les fenêtres sont identiques l’ouverture grenier aussi, ainsi que le portique pour le sport au premier plan également.
 
(la crue de 1910 donne donc à peu près 50 centimètres au niveau de la fenêtre. )
 
Il s’agit donc bien de la façade vue de la rue du canal:

 

Maxime dernier restaurant de Gournay rive droite
Photo aérienne de 1947 de l'IGN, avec en jaune la flèche indiquant la prise de vue depuis l'entrée du restaurant. Le bâtiment est toujours là à cette date, mais il est possible que l'activité soit déjà arrêtée, pour le moment nous n'avons pas de certitude... 
Maxime dernier restaurant de Gournay rive droite

Aujourd’hui le même endroit impasse du canal, à droite nous sommes sur Chelles. C'est probablement à cause de cette proximité de ville que la carte postale indiquait Chelles-Gournay.

Maxime dernier restaurant de Gournay rive droite
En recherchant l'endroit exact de la Maison Maxime, nous voyons qu'il s’agissait bien de l’espace vert aujourd'hui restant dans ce quartier ! Les deux maisons en bordure de Marx Dormoy remplaçant l'ancien parc du restaurant sont donc postérieures à 1947...
 
Merci à Pierre-Louis Thill pour l'envoi de la carte 1910.
 
lemarneux
 
 
Partager cet article
Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 16:31
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
La carte ci dessous que m’a généreusement fait parvenir Claude Galley,
pour parfaire mon travail affiné de recherche, date de 1938.
Si elle n’est pas tout à fait exacte pour certains détails comme la forme des îles où l’absence de maisons 1900 au quai de l’Yser, elle est par contre d’une grande importance quand à l’emplacement des trois rivières de Chelles.
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
Nous parlerons ici plus spécialement de la Rivière des Dames, au programme pour la balade du 26 mai, dont le lieu de RDV est le bout de la rue Houssa Ouaid, sur cette carte en bas à gauche, anciennement donc: 
 l’Avenue du Maroc !
 
En haut au dessus du chemin de fer, on distingue un autre écoulement venant de l’ouest, pour se déverser dans la rivière:
il s’agit d’une dérivation du ruisseau des Pissottes. Photo ci dessous pour le regard de la jonction de ces deux écoulements:


 

 

La Rivière des Dames sur une carte de 1938
Sur la carte de 1938 la Rivière des Dames s’interrompt à Hénin… 
Est-ce là sa source ? 
D’autres cartes la font aller jusqu’à La Montagne, comme c’est le cas pour la carte IGN suivante. Cette carte donne le ru principal des Pissottes s’écoulant sous le Mont Guichet vers le canal du Chesnay.
En fait tout est fait pour drainer au maximum les petits écoulements et assécher définitivement les marécages de l’ouest de la ville.
On le constate aussi avec le fossé rempli d’eau longeant les actuels boulevards Foch et Résistance...
Rien d'étonnant à ce que la Rivière des Dames soit à sec ?
C’est une volonté des aménageurs.
 
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
Ce qui est certain c’est que le dessin géographique de la Rivière des Dames, comme frontière, est structurante du paysage chellois ouest.
 
Voici le pont qui permettait depuis l’Abbaye d’aller à Gagny,
la route est en noir: Aujourd’hui les avenues d’Ulm et de Condé.
 
J’ai surligné hachuré en rouge cette partie du paysage, au milieu de champs et marécages, resté très longtemps sans aménagement. 
 
(Attention cette carte mentionne faussement la frontière des villes de Chelles et de Gagny du mauvais coté)
 
Surligné également en rouge sur la photo suivante le même endroit avec le pont ancien sur la rivière des Dames, aujourd’hui de Condé.
 
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
Rien ne reste sur place au sol de la présence de la Rivière des Dames hormis son tracé tout en courbes surligné en jaune… 
 
Le cadastre mentionne pourtant encore cette présence: Ruisseau à la hauteur de Turenne et Sully:
La Rivière des Dames sur une carte de 1938

et plus haut vers le nord Condé:

La Rivière des Dames sur une carte de 1938
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
La Rivière des Dames sur une carte de 1938
Partager cet article
Repost0
23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 10:07
Partager cet article
Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 09:07
Partager cet article
Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 10:47
Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay
En poursuivant mes investigations, je suis tombé sur une très intéressante série de photos aériennes de l'IGN prise pendant la crue de 1970 (6 mars). Son grand intérêt est l'extrême précision de la délimitation de la zone inondée, apportée par le fait que la région est enneigée, et qu'on voit parfaitement là où l'eau a remplacé la neige.
Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay

Statue des Tritons visée Nord du Château de Champs: L'eau est montée jusqu'aux marches de l'allée basse et sur la droite le long du chemin du corps de garde reliant le Château de Champs à l'ancien emplacement du Château de Noisiel...

Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay

Ce qui donne sur la carte des Services de la Navigation de 1996 la cote crue de 1970 à 40 mètres, pour la première marche de l'escalier. Le bassin se trouve à la cote 41 mètres...

Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay

(Page titre de la carte altimétrique avec référence de la crue de 1955...)

 
Il y a donc aussi 50 cm d’écart sur l’échelle du crue du Quai Prévost entre la crue de 2018 et le trait de crue de 1970  (haut du muret, photo ci dessous). 
 
N’oublions pas de préciser, pour les hauteurs, de quel endroit on parle : 40 m en amont cela veut dire entre 39.3 et 39.4 au pont de Gournay. Donc effectivement aussi + 50 cm par rapport aux 38.8 de 2018...
 
 
Cela repose aussi la question de la hauteur du muret coté Gournay, qui est manifestement bien plus bas que celui coté Chelles, alors qu’il est prétendument calé aussi sur la crue de 1970. 
 
 
Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay

Récapitulatif des niveaux:

Crue de 1970 à Chelles Champs Gournay
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche