Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 19:07
La méthanisation, on voudrait y croire...
La méthanisation, on voudrait y croire...
La méthanisation, on voudrait y croire...

Un article du Journal Le Monde donne aujourd'hui même (31 janvier 2019) une version problématique de l'épandage de ces boues issues de la méthanisation des déchets:

 

--- La méthanisation, " or vert"  et source de pollution----

 

Epandus dans les champs, les résidus de la production de méthane présentent des contaminations en nombre.

En janvier 2018, l'Anses a refusé l'homologation d'un digestat produit par un méthaniseur....

(Anses)  Agence nationale de sécurité sanitaire.

 

(A revoir donc " peut mieux faire " de toute évidence pour cette filière indispensable au problème de la valorisation des déchets)

 

ci dessous carte de l'IAU :

La méthanisation, on voudrait y croire...

Voir la page de l'IAU:

 

lemarneux

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 18:37

Claude Galley (Société Archéologique et Historique de Chelles) a retrouvé la carte postale de la passerelle en bois provisoire sur la Marne de 1950, qui fut remplacée par le pont béton que nous connaissons encore aujourd'hui...

Voici le témoignage correspondant, unique, d'un gamin chellois de l'époque:

 

Passerelle sur la Marne en 1950 entre Chelles et Gournay

 " Ce n'est pas une photo carte postale que vous m'avez envoyée, mais un formidable déclencheur d'images, de sensations. J’y retrouve mille petits bonheurs et mille petites craintes des bords de l'eau.  

 

Notre bord de l’eau lui, se trouvait juste en face de « l’Allée ». Ce lieu de départs d’aventures, de jeux ou de rêveries, de traversées vers l’autre rive, devenait chaque année, une sorte de port pour notre barque. 

Retournée sur de vieux bastaings, elle était, certaines années, ré enduite de goudron.  Je me souviens de cette odeur qui enveloppait alors ce petit bout de plage. 

 

Parfois, au soleil, des bulles noires se formaient, séchaient, leur mince pellicule durcies devenait cassantes comme des coquilles d’œufs, à la merci d’une simple brindille ramassée sur la terre sableuse de la berge. 

 

En bas à droite, sur la photo, le courant était plus fort, la terre plus meuble entre les roseaux me faisait un peu peur ; que pouvais-je imaginer de plus terrible que d’être emporté à tout jamais au-delà du pont ! 

 

Un jour je parlerai des terrasses de café, des souvenirs de musettes, du gros « Louis » et de sa voiture penchée, des coups de feu tirés à une autre terrasses, celle d’un café où, parait-il, se réunissaient les « interdits de séjour »… Et tant pis si c’est même pas vraiment vrai ; c’est le privilège de l’enfance !

 

Et un grand merci à Claude Galley.  

Alain Créac'h "

 

 

 

 

Voir l'article précédent sur cette passerelle et l'historique du pont entre Gournay et Chelles...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 09:15
géothermie à Champs sur Marne en projet
géothermie à Champs sur Marne en projet

Ce dossier comprend une étude sur la possible diminution de rendement de la poche chaude du Dogger...

Notamment à cause d'un circuit en interaction des flux froids des puits retours entre-eux dans la nappe profonde. (?)

 

géothermie à Champs sur Marne en projet

Sur cette carte on voit que la prise d'eau chaude est à droite du retour de l'eau en profondeur et que les deux puits sont toujours éloignés au maximum des communes... triangle rouge et rond bleu...

Ainsi pour Chelles la prise du puits chaud se trouve sous la ville de Vaires ! (deuxième puits depuis sa création, voir le lien lemarneux sur le sujet).

 

L'ancienne carte de la géothermie, à l'est de Île de France, ne donnait ni les villes de Neuilly et de Val Maubué...

 

géothermie à Champs sur Marne en projet

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 17:03

 

 

Bonne Année 2019  " Pour ceux qui attendent encore un avenir meilleur..."

Il arrive le "Bonhomme 2019" avec sa charrette généreuse et il vous apporte dans son tonneau du bon vin bio des campagnes de France avec des pains ronds à l'ancienne à la croute savoureuse...

 

Lucien Follet

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 14:21

Demande d'avis CLE Renouvellement autorisation environnementale du barrage ...

Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94
Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94

Voici le courrier en réponse de notre association par P.L. Thill:

CLE:  Commission Locale de l'Eau

Dossier documentaire, pour ce qui nous concerne : une consigne d'exploitation décrit le fonctionnement en toutes circonstances (dont crues, et la seule info significative est que ce barrage est effacé à partir d'un débit de Marne à Gournay de 300 m3/s, donc ne nuit en rien en cas de crue importante).

..

Acte administratif de renouvellement d’autorisation, sans modification ni travaux sur l’ouvrage...

 

 

Merci à P.L. Thill pour cette synthèse explicite d'un dossier d'une lecture difficile pour nous...

 

Ce dossier comporte aussi une vue d'ensemble de la Marne avec les hauteurs altimétriques:

Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94
Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94

La réglementation des barrages impose une passe à poisson sur la Marne que le modèle de Saint-Maurice décrit parfaitement. 

Nous copions donc ici le courrier déjà mis en page sur ce blog pour ce qui concerne la  conformité du barrage de Noisiel  du SAGE Marne Confluence.

Et nous ajoutons que le barrage devrait donc, comme celui de Saint-Maurice, comporter aussi une passe à canoës ! 

Nous serons donc vigilant sur ces deux points précis d'aménagements et de mise en conformité du barrage de Noisiel...

Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94
Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94
Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94
Barrage de Saint-Maurice sur la Marne 94

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 14:54

 

 

Enfin un conte de Noël qui termine mal !
Enfin un conte de Noël qui termine mal !
Enfin un conte de Noël qui termine mal !
Enfin un conte de Noël qui termine mal !

Conte de Noël qui termine mal:

 

page 1

 

page 2

 

 

Texte et dessin de Lucien Follet du 24 décembre 1964

 

 

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 17:56
Le ru de Courgain identifié... Le Pin  77181

Nous recevons aujourd'hui du SAGE le document sur ce petit ruisseau venant s'écouler dans le ru de Chantereine qui lui même se déverse dans la Marne au niveau des iles de Chelles.

Beaucoup de personnes trouvaient les informations nettement insuffisantes et nous ne savions pas que la Communauté d'Agglomération possédait cette analyse du ru de Courgain ... 

Le ru de Courgain identifié... Le Pin  77181

Vous trouverez dans ce document toutes les informations utiles à une bonne connaissance de ce ruisseau.

Mais ici nous constatons, page 35, que le ru de Courgain est de bonne qualité quand le ru de Chantereine est très pollué:

Le ru de Courgain identifié... Le Pin  77181

CURAGE du bassin Raffeteau

 

Et page 34:  Tests de la qualité de l'eau:

Le ru de Courgain identifié... Le Pin  77181

VOIR le  dossier complet:

 

et la page de présentation cartographique :

 

Voir aussi:

jonction des bassins versants avec la rivière de Chelles entièrement busée

 

Lucien Follet

membre de la CLE du SAGE Marne Confluence

(Commission Locale de l'Eau

Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux)

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 17:38

C’est la curiosité et une discussion avec mes camarades d’école qui a suscité cette interrogation : 
 
Existe-t-il des images, photographies ou dessins, de cette passerelle de bois qui traversait la Marne entre Chelles et Gournay en 1949 ?
 
Ce qui me revient c'est le bois, celui d'une main courante, épaisse, rectangulaire, posée à plat sur d'invisibles supports. Elle devait m'arriver à la poitrine car je me souviens, de l'angle de mon regard, et de ma main gauche glissant sur le bois comme on suit un chemin, le plus loin possible... Juste à mes pieds de fortes planches avec un jour entre elles et à ma droite, me semblant très en contrebas, la chaussée de voitures.
Je me souviens du bruit que faisaient certaines traverses sous les roues : un rythme irrégulier comme une pièce de musique pour chemin-de-fer et percussions, ou, n’était-ce qu’une coloration sonore plaquée par la mémoire sur les images ? Pour le reste : rien que le champ visuel étrécis des enfants…
Je pense à la portée de la structure ; cela m’évoque une charpente traditionnelle dont les possibilités de franchissement restent limitées… 
 
La main courante en fer du nouveau pont n’avait pas la même douceur que le bois. Froide l’hiver, brûlante  en été, elle avait toutefois une particularité dont nous usions, presque à chaque passage : celle de produire une note plus ou moins longue, plus ou moins chantante, lorsque nous frappions le large tube vert avec une pierre ; tout un art pour de furtifs petits plaisirs… musicaux.
 

 Voila pour mon souvenir plein de feuilles mortes.

 

 

 

Passerelle de Chelles-Gournay en 1949 ?

1862  Dessin de Nathalie Nast.

( Epouse du maire de Gournay de l'époque. Premier pont métallique sur la Marne avec au fond le moulin à étage de Chelles )

 

 

Passerelle de Chelles-Gournay en 1949 ?

Dessin de Gustave Leheutre 1895.   (Bibliothèque de l'IHNA)

 

Il s'agit ici du second pont métallique identique au premier. Cette vue est prise depuis la rive gauche de la rivière coté mairie de Gournay, les habitations en fond sont les célèbres restaurants du quai de Chétivet de Gournay rive droite.

 

Passerelle de Chelles-Gournay en 1949 ?

Voici ce pont, magnifique photo des années 1900 où l'on faisait poser les personnages. Les deux élégantes dames et la fillette nous donnent un aperçu de la mode style loisirs détente et marinière. Les enfants se baignent près des barges de sable. 

 

C'est ce pont qui a été dynamité en 1940 pour retarder l'arrivée de l'ennemi...

Puis une passerelle de bois fut jetée en travers de la Marne en attendant la construction du pont béton actuel...

 

 

Passerelle de Chelles-Gournay en 1949 ?

C'est la photo aérienne IGN de 1949 avec sa passerelle en bois qui nous occupe et dont nous recherchons un dessin ou une photo...

Nous avons le souvenir sensible du petit Alain, gamin de six ans et demi dont les descriptions sont uniques à ce jour pour la mémoire du bord de Marne, il habitait au quai Prévost en 1949...

 

 

Voir la page de P.L. Thill sur ces comparaisons de ponts sur la Marne entre Chelles et Gournay.

N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les agrandir...

lemarneux

 

Voir la page sur la démolition du pont à la guerre de 1870

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 11:00
Le pont de Gournay et la guerre de 1870

Destruction du Pont de Gournay en 1870

 

Pour entraver la marche des Allemands sur la capitale, il faut prendre des mesures radicales. L’Etat-Major français décide la destruction des ponts sur la Marne. Le génie prépare la mine qui doit faire sauter le tablier du Pont de Gournay le 12 septembre.

L’explosion est formidable, les arches du pont se soulèvent dans un nuage de poussière et de vapeur.

 

(Maryse Rivière Le Roman de Gournay page 204: Liv’Editions - 2008.)

 

 

Le pont de Gournay et la guerre de 1870

Source du document:

 

http://parismuseescollections.paris.fr/fr/musee-carnavalet/oeuvres/pont-de-gournay-gournay-sur-marne-seine-saint-denis#infos-principales

 

 

 

La photo est prise depuis la rive droite de la Marne et l'on voit, intacte, la maison du péage sur la gauche, ce pont ayant été construit avec des deniers privés, les passages devaient rembourser les frais de construction... Cette vue permet aussi d'estimer la largeur du tablier, un passage assez étroit quand ce pont était métallique...

lemarneux

 

VOIR la page sur les deux pont de Gournay en fer et en béton:

 

VOIR histoire du pont de Gournay photo :

 

Voir la passerelle provisoire de 1949 :

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 18:51

Question d'une personne présente à la réunion en mairie au sujet des inondations :

Pourquoi la murette anti-crue ne va pas jusqu'au lac, pourquoi elle s'arrête à la rivière de Chelles ?

 

Voici la réponse:

Comme vous le constatez sur ce plan de synthèse réalisé aujourd'hui pour l'explication du sujet, la murette anti-crue au quai des Mariniers recoupait la zone 2. Cette partie du bord de Marne devaient être remblayée par les terres creusées sur la zone 3 du port de plaisance et de la marina.

 

Ce n'est seulement qu'en 2008, avec le nouveau PLU, que cette attribution de paramédical à disparu, au profit des habitations existantes qui ont été conservées et classées en résidentiel, comme toutes les habitations du bord de Marne à Chelles du pont de Gournay au lac.

 

Dans le projet de 1992 les terres en remblais, sur la zone 2, devaient-être arasées au niveau du haut de la murette pour permettre le paramédical, sur petits pilotis, hors d'eau en référence à la crue de 1955.

 

POS de 1992 et controverse sur le linéaire de la murette anti-crue de Chelles
POS de 1992 et controverse sur le linéaire de la murette anti-crue de Chelles

 

VOIR en pdf le texte du journal

 

(J'ai souligné la faute de frappe du journal, il faut lire Besnier.)

 

Voilà pourquoi la murette anti-crue ne borde pas le quai du quartier des îles...

 

Lucien Follet

 

Voir : Servitude de Marchepied bord de Marne

 

VOIR : marina de Chelles en 1992

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche