Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 18:58

 

juin-2013-4700_1_2_tonemapped_m.jpg

 

Depuis le départ de Monsieur Jacques Lorrain de l'Agence des Espaces Verts d'Ile de France, un fossé se creuse entre les associations locales de protection de l'environnement et les porteurs de projet du Montguichet que sont l'Agence des Espaces Verts et la SAFER IDF (Société d'Aménagement Foncier et d’Établissement Rural).


Au lancement des études, il y a 1 an et demi, les associations locales, qui ne l'oublions jamais sont à l'origine du projet, ont joué le jeu. Ces dernières ont donné sans compter afin de transmettre un maximum de données techniques et de connaissances de ce territoire.


Ainsi, les associations locales dont les Abbesses de Gagny-Chelles ont transmis l'intégralité de leurs inventaires floristiques et faunistiques du site. Elles ont participé activement aux études environnementales, paysagères et agricoles. Des membres des Abbesses de Gagny-Chelles ont même pris de nombreux jours de congés afin d'emmener des techniciens sur site et participer aux différents ateliers ainsi qu'aux différents comités de pilotage.

Tout semblait se passer correctement dans la concertation et la transparence, jusqu'au départ subit, début 2013, de Mr Jacques Lorrain.


Personne n'est dupe, sur le volet agricole, l'AEV et la SAFER favorisent désormais dans l'ombre la mise en place d'une agriculture "conventionnelle" à base d'intrants chimiques et autres pesticides au lieu d'une agriculture biologique. Pourtant les 50ha de champs du Montguichet sont classés en Espaces Naturels Sensibles et la richesse de son vivant ne saurait tolérer les ravages de méthodes agricoles agressives et non respectueuses de l'environnement. De plus, dans le cadre de l'appel à candidature pour l'élection des futurs exploitants agricoles, des porteurs de projet partenaires de l'industrie chimique ont été invités au dernier comité de pilotage tandis que d'autres en provenance du Groupement des Agriculteurs Biologiques ne sont même pas arrivés à obtenir de rendez-vous afin de collecter des informations complémentaires.


Plus grave, la SAFER et l'AEV ont donné leur accord à une vente de 7 ha du Montguichet à la commune de Gagny et cela dans le dos des associations.


Lors du dernier comité de pilotage au printemps 2013 et pour la première fois, les associatifs ont été séparés des élus et autres responsables des communes concernées.

 

Isolés dans une salle exiguë, elles ont interrogé l'AEV et La SAFER sur une possible vente de terres à urbaniser sur Gagny. Il leur a été répondu, qu'avant la fin 2013, rien ne serait statué.

C'est donc au travers de l'ordre du jour du conseil municipal de Gagny en date du 17 Juin 2013 que les associations, opposées unanimement à toute vente aux bétonneurs de Seine-St.Denis, ont été mises devant le fait accompli. Nous avons ici un bel exemple de démocratie participative et de transparence.

Cette vente concertée entre la commune de Gagny, l'AEV et la SAFER est la porte ouverte à un massacre écologique sur le Montguichet.

 

Il était temps de tirer le signal d'alarme, c'est chose faite.


Image-2-copie-5.png

 

Pour lire l'article complet très détaillé de l'association Les Abbesses de Gagny-Chelles:

 

http://blog.gagny-abbesses.info/post/2013/06/28/montguichet-chelles-gagny-aev-foss

 

contact direct:

 Christophe NEDELEC
06.70.17.15.43

 

 voir nos précédents articles lemarneux sur le Montguichet:

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Marneux - dans aménagements
commenter cet article

commentaires

ANGHELIDI Constantin 09/07/2013 22:02

Une petite rectification. L’acquisition des terrains par la municipalité s’est faite tout simplement en raison du droit de préemption dont disposent les collectivités locales. Les commune de
Chelles et de Montfermeil ont renoncé au droit de préemption et laissé l’acquisition à l’AEV Ile de France. Sur Gagny, il n’en a pas été de même pour près de 7Ha !
Ce n’est donc ni la SAFER, ni l’Agence des Espaces Verts qui ont décidé de « vendre » à Gagny.
Ce n’est pas pour autant que les parcelles ainsi acquises puissent être urbanisées. Le SDRIF , qui sera voté en automne 2013, ne le permettra sûrement pas.

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • Blog de l'association Riverains bords de Marne  CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche