Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 17:12

Image-1-copie-21.png

Le canal de Chelles, pour éviter la partie difficilement navigable de la Marne, mesure 8,8 kilomètres, pour une dénivellation de 5,50 mètres. Sachant que la cote de la ville basse de Chelles est de 39 mètres (en moyenne) du niveau de la mer, la proportion 5,50 m pour seulement 8,8 kilomètres est donc exceptionnelle.

canal039-copie-1.jpg

Il résulte de ce plan que l'eau du canal étant horizontale, la Marne se retrouve 1,50 mètres au dessus du niveau du canal à l'écluse de Vaires. On le vérifie quand le bateau prend cette écluse : il commence par descendre pour arriver au niveau de l'eau stable du canal. Et cela en période normale (hors crues). Ainsi on descend de 4 mètres à l'écluse de Neuilly...

Histoire :

Les sauts rocheux de Chelles interdisaient la navigation pendant plusieurs mois de la période sèche. Dès 1860 le canal fut donc créé pour rendre  permanent l'approvisonnement de la capitale. Un barrage à Noisiel fut construit pour stabiliser et mettre en eau le canal. Le chocolatier Menier en profita pour construire une nouvelle usine, en annulant l'ancien moulin remanié du duc de Levis qu'il avait loué puis acquis dans les années 1820.

 image126-copie-2.jpg

 

On peut trouver sur le site de la ville de Noisiel :
En 1872, le moulin est reconstruit par Jules Saulnier, d'où son nom de moulin Saulnier.
Le moulin devait répondre à l'augmentation des possibilités de production découlant de la mise en place d'un barrage en 1869.

http://www.la-seine-et-marne.com/histoire/histoire-noisiel.html

 

noisiel098.jpg

C'est donc l'inverse de ce que les gens disent au sujet de ce moulin, que ce serait Menier qui aurait initié le barrage et le canal...

Une borne stratégique a été posée au centre (presque au centre) la voici :bornes_navigation.jpg

 

Pourquoi cette borne n'est pas à 4,4km, c'est à dire approximativement à la hauteur du pont de la Goujonette ?

 

Autre interrogation: la photo de la crue de 1910 et de la berge du canal submergée par l'eau de la Marne n'a en fait rien d'extraordinaire, si l'on se souvient que l'eau de la rivière est, en temps normal, 1,50m au dessus du niveau du canal.

innondation036.jpg

Le canal est au premier plan de la photo et la Marne en arrière plan. Cet endroit est situé par les historiens sur la frontière entre la commune de Vaires et de Chelles.

La cote crue de 1910 était de 40 mètres, la berge du canal est de 41m. L'eau stable du canal est de 38,50m.

Et voici aujourd'hui ce que l'on voit au même endroit du canal:

DSCN5621-copie-1.JPG

La berge sud du canal, qui fait face à la rivière, est érodée sur sa moitié, plus de 3 mètres. Les palplanches métalliques qui dépassent de l'eau donnent la véritable limite de l'ancienne berge.

La conclusion est terrible, avec une crue type 1910 c'est à cet endroit précis que l'eau s'engouffrerait dans la poche de Chelles. Rappelons que certains quartiers bas sont à 37,50m et 38m et la crue référence à 40m...

Quand on se souvient des fortunes dépensées pour l'absurde programme empierrage des îles de Chelles...

 

Pour voir d'autres photos du canal de Chelles:

 

VOIR réfection des berges du quai de l'Yser:

 

 

 

Pour voir une autre étude de la crue référence à Chelles:

 

 

 

lemarneux

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche