Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 09:00
Crue 2018 passerelle Chelles Noisiel: le pire n'est pas advenu !

Quand le parc de Noisiel était encore accessible, cette photo résumait bien le problème de la passerelle.

Cette crue laissait craindre le pire, car les tubes enfoncés dans le lit de la rivière, qui retiennent la passerelle en la laissant coulisser verticalement, ici en noir sur la photo, semblaient trop courts.

 

La crue 2018 est montée, pour une vague de trois jours à Chelles,  à la cote altimétrique de 39,50m.

La photo est prise avec la cote 39,15m.

La crue 1910 était à la cote 40m.

La crue de 1983 était à la cote 39,20.

 

(La cote altimétrique est calculée par rapport au 0m de l’océan)...
 
Les 50cm restant que nous n’avons pas eu sont probablement dû, pour une part, à la gigantesque retenue du Der en haute Marne qui a cette fois bien fait son travail, et à la nature qui a changé de stratégie avec le froid...
 
 
Merci donc les aménageurs....
Plusieurs projets sont en cours comme sur la Seine la retenue de la vallée de la Bassée au sud de Melun…
 
lemarneux
 
 
Crue 2018 passerelle Chelles Noisiel: le pire n'est pas advenu !
Crue 2018 passerelle Chelles Noisiel: le pire n'est pas advenu !

Partager cet article

Repost0

commentaires

lemarneux 13/02/2018 19:40

Bonjour Julien
merci de votre courrier,
Faire baisser le niveau Seine avec le projet de La Bassée c'est déjà bien, car il est possible de freiner l'arrivée de l'eau de la Marne quand la Seine est trop haute. Bien sûr ce n'est pas formidable pour les riverains de la Marne, mais on doit faire avec...

L' aménagement du lac de Chelles-Vaires avec le déversoir a été conçu pour réguler momentanément les crues quand le niveau est celui où le lit de la Marne est au plus large environ 600m en perpendiculaire du déversoir. Tous les lacs bords de Marne sont fait de la même manière, mais c'est encore insuffisant...
Aucun autre projet d'envergure en vue à ma connaissance.

Par contre réduire l'inondabilité des maisons passe par l'annulation des caves et sous sols en dessous de la cote altimétrique 39,50m (cote crue 2018) pour Chelles Gournay...
Mais personne n'observera cela et continuellement nous verrons des pompes cracher l'eau des sous sols...
Beaucoup de maisons pour Chelles Gournay ont l'habitation lieu de vie au dessus de la cote altimétrique de 40m (crue 1910) mais les propriétaires ont creusé dessous pour utiliser l'espace en garage et parfois en habitation lieu de vie, ce qui est catastrophique...

Egalement, en amont, avec un grand travail à produire sur les terres agricoles qui ne retiennent plus les eaux de pluie, car tout a été fait pour que l'eau s'en aille au plus vite en aval. On m'a renseigné sur la pratique des cultures d'hiver, donc pas de sols trempés pour ces cultures...

Cordialement

lemarneux

julien 12/02/2018 10:12

Bonjour,

Merci pour cet article très interessant.

Le projet de La Bassée va-t-il réellement voir le jour et, si oui, pensez-vous qu'il permettra de contenir un peu le niveau de la Marne lorsqu'elle est en crue ?

Enfin, savez-vous si les aménagements prochains de la base de loisirs de Vaires permettront également de contenir un peu mieux le niveau des eaux ? y-a-il d'autres projets futurs en préparation pour protéger les habitations contre la crue de la Marne ?

Merci par avance,

Julien

Présentation

  • : Blog de l'association Riverains bords de Marne CHELLES 77500
  • : Site participatif qui publie des actualités concernant la rivière Marne et ses alentours...
  • Contact


PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
association agréée L.141-1 du Code de l'Environnement
par arrêté Préfectoral: de 2005 à 2013.

Recherche